Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

MiR-618 inhibits anaplastic thyroid cancer by repressing XIAP in one ATC cell line - 05/09/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.01.002 
Qianpeng Cheng, Xingguang Zhang, Xiuping Xu, Xiaofeng Lu
 Department of endocrinology, The Military General Hospital of Beijing PLA, 100700 Beijing, PR China 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

X-linked inhibitor of apoptosis protein (XIAP) is a major factor in cancer growth and progression. Reduction of XIAP induces apoptosis of anaplastic thyroid cancer (ATC), which accounts for more than 50% of thyroid cancer mortality. MicroRNAs (miRNAs) are short non-coding RNA molecules, which modulate gene expression via interaction with mRNA by binding to the 3′-untranslated region (3′-UTR), playing a critical role in cell proliferation, migration, and invasion. In this study, we recruited the ATC cell line 8305C and normal human thyroid cell Nthy-ori 3-1, aiming to find the miRNA which could regulate XIAP and therefore inhibit the growth and invasion of ATC. We first used quantitative real-time PCR (qPCR) to reveal that XIAP mRNA expression was 4.6±0.56 folds (P=0.029) up-regulated in 8305C cells, compared with Nthy-ori 3-1 cells. Then miR-618, predicted to target XIAP directly, was detected 0.24±0.06 folds (P=0.019) down-regulated in 8305C cells. Next we used Luciferase assay showing that XIAP was a target gene of miR-618, which could repress the XIAP expression at both mRNA and protein levels. After that, CCK-8 assay was performed to show that over-expression of miR-618 could inhibit the growth of 8305C cells. Finally, we employed transwell method to prove that miR-618 could prevent the invasion and migration of 8305C cells. In conclusion, our collective data showed that over-expression of miR-618 could inhibit ATC cells by targeting XIAP gene.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La protéine inhibitrice de l’apoptose, liée au chromosome X (XIAP), est un facteur important de prolifération et de progression de cancers. La réduction de l’activité XIAP conduit à l’apoptose dans le cancer anaplasique de la thyroïde (ATC), dont la mortalité dépasse 50 % des cas. Les microARN (miARN) sont de courtes séquences non codantes d’ARN qui modulent l’expression de gènes par interaction avec l’ARNm en se liant à la région 3′ non traduite (3′-UTR). Ils jouent un rôle essentiel dans la prolifération cellulaire, la migration et l’invasion. Dans cette étude, nous avons utilisé la lignée cellulaire ATC 850C et une lignée de cellules de la thyroïde humaine normale (Nthy-ori 3-1), dans le but d’identifier si un miRNA pouvait réguler l’expression de XIAP et, par conséquent, inhiber la croissance et l’invasion de la lignée ATC. Nous avons d’abord utilisé la PCR quantitative en temps réel (qPCR) pour montrer que l’expression d’ARNm de XIAP était très augmentée dans les cellules 8305C, par rapport aux cellules Nthy-ori 3-1 (×4,6±0,56 ; p=0,029). La présence de miR-618 a été retrouvée dans les cellules ATC mais en quantité moins abondante que dans les cellules 8305C (0,24±0,06 ; p=0,019). La technique de la luciférase a permis de montrer que le gène XIAP est une cible de miR-618 qui réduit son expression et sa concentration dans les cellules tumorales. Le test CCK-8 a été permis de montrer que la surexpression de miR-618 était capable d’inhiber la croissance des cellules de 8305C. Finalement, par la technique dite du « transwell » nous avons montré que miR-618 pouvait limiter l’invasion et la migration des cellules de 8305C. En conclusion, l’ensemble de ces données suggèrent que la surexpression de miR-618 en ciblant le gène XIAP est une approche thérapeutique potentielle pour réprimer la prolifération des cellules ATC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 4

P. 187-193 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Long term complications of polycystic ovary syndrome (PCOS)
  • Maëliss Peigné, Didier Dewailly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.