Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

French validation of the Male Body Dissatisfaction Scale in a sample of young men - 05/09/14

Doi : 10.1016/j.jtcc.2014.07.001 
Amélie Rousseau a, , Marie Denieul a, Vanessa Lentillon b, Marjorie Valls c
a University of Lille Nord, UdL3, PSITEC, 59653 Villeneuve d’Ascq, France 
b University of Teacher Education, State of Vaud (HEP-VD), Lausanne, Switzerland 
c Haute École Pédagogique, UER Développement de l’enfant à l’adulte, University of Teacher Education, Lausanne, Switzerland 

Corresponding author. UFR de psychologie, domaine universitaire « Pont-de-Bois », université Charles-de-Gaulle, Lille 3, rue du barreau, BP 60149, 59653 Villeneuve d’Ascq cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Concerns about muscle development are important in the elaboration “General body appearance dissatisfaction of body image” for males: for men, the ideal body is lean and muscular. In a recent study, 85% of French men reported being dissatisfied with their muscle mass. The purpose of this study was to explore the psychometric properties (factor structure, internal consistency, test-retest stability, and convergent validity) of the French-language translation of the Male Body Dissatisfaction Scale (MBDS).

Method

Three-hundred and nineteen young males aged 15 to 23 years (17.0±1.85) participated in this study. The participants were asked to complete three questionnaires: the Male Body Dissatisfaction Scale (MBDS), the Body-Esteem Scale (BES), and the Rosenberg Self-esteem Scale (RSES). Test-retest reliability for the MBDS was evaluated at three weeks.

Results

Exploratory factor analyses revealed two factors: “Muscular body dissatisfaction” (eight items) and “General body appearance dissatisfaction” (10 items). These two factors explain 42.73% of the total variance of the MBDS. The internal reliability coefficients from the two subscales were calculated. Cronbach's alpha was 0.88 for factor 1 and 0.82 for factor 2. Test-retest (n=263) reliability was high for the total scale (r=0.81), as well as for the subscales (Muscularity body dissatisfaction: r=0.86; General body appearance dissatisfaction r=0.70). These two factors correlated with the BES and the RSES.

Discussion

The MBDS appears to be a useful tool in identifying and creating treatment programs for body image disorders in young men. In addition, it could be useful for evaluating treatment efficacy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’image du corps est un concept multidimensionnel incluant des aspects physiologiques, psychologiques et socioculturels. Celle-ci est généralement définie comme comprenant plusieurs dimensions : l’évaluation (se référant à la satisfaction/insatisfaction corporelle), l’investissement (se référant aux comportements en relation avec l’apparence comme par exemple l’évitement de l’exposition du corps ou encore le fait de se peser plusieurs fois par jour) et aux affects (émotions en rapport avec l’apparence : dégoût, honte) (Cash, 1994 [1]). Ces dernières années, de nombreuses recherches ont cherché à définir les spécificités de l’insatisfaction corporelle masculine. Alors que les femmes sont généralement à la recherche de la minceur, les hommes souhaitent davantage gagner en masse musculaire. Une récente étude française a mis en évidence que 85 % des hommes rapportent une insatisfaction musculaire (Valls et al., 2013 [39]). Celle-ci peut amener les hommes à développer toute une série de comportements néfastes afin d’augmenter la masse musculaire tels que les exercices physiques compulsifs, l’abus de substances, et venir favoriser ainsi le développement et le maintien de troubles alimentaires (Pope et al., 2000 ; Olivardia et al., 2004 ; Olivardia et al., 1995 ; Cafri et al., 2005 ; McCabe et Ricciardelli, 2004 ; Mosley, 2009 ; Olivardia et al., 2000 ; Olivardia, 2001 ; Raevuori et al., 2006 [22,30,42–48]). Bien qu’il existe un nombre important d’outils anglo-saxons permettant l’évaluation de l’insatisfaction musculaire spécifique aux hommes, à notre connaissance, il n’existe aucun outil validé en français. Nous proposons dans la présente étude d’explorer les qualités psychométriques (structure factorielle, consistance interne, fidélité test-retest, validité convergente) de la version française du Male Body Dissatisfaction Scale (MBDS). Celui-ci a été développé par Ochner, Gray et Brickner [32] et comprend initialement 25 items. Les auteurs ont souhaité développer des items se référant à la musculature, à sa définition et au processus de comparaison. Le MBDS possède une bonne validité convergente avec l’estime corporelle et l’estime de soi chez les hommes. En revanche, aucune corrélation n’a été retrouvée entre le MBDS et l’indice de masse corporelle.

Méthode

Trois cent dix-neuf jeunes hommes ont participé à l’étude dont l’âge moyen était de 17,0±1,85 (min=15ans, max=23ans). Ceux-ci ont été recrutés dans différents établissements scolaires et universitaires du Nord de la France. Ils ont répondu à trois questionnaires : le Male Body Dissatisfaction Scale (Ochner et al., 2009 [32]), le Body-Esteem Scale (Mendelson et al., 2001 [53]) et le Rosenberg permettant d’évaluer l’estime de soi (Vallières et Vallerand, 1990 [55]). Deux cent soixante-trois participants ont répondu une seconde fois au MBDS à trois semaines d’intervalle.

Résultats

L’analyse factorielle exploratoire a dégagé deux facteurs : « Insatisfaction musculaire » (huit items) et « Insatisfaction par rapport à l’apparence générale » (10 items). Ces deux facteurs expliquent 42,73 % de la variance totale du MBDS. Seuls 18 items ont donc été retrouvés dans l’analyse factorielle française. L’analyse factorielle confirmatoire a mis en évidence de bons indices d’ajustement : Chi2/df=3,20 ; AGFI=0,82 ; GFI=0,86 ; RMSEA=0,08. Les alpha de Cronbach's témoignent d’une bonne consistance interne des deux facteurs mis en évidence par l’analyse factorielle exploratoire : 0,88 pour le facteur 1 et 0,82 pour le facteur 2. La fidélité test-retest du MBDS a également mis en évidence des indices satisfaisants ; 0,81 pour le score total du MBDS, 0,86 pour le facteur « Insatisfaction musculaire » et 0,70 pour le facteur « Insatisfaction par rapport à l’apparence générale ». Concernant la validité convergente, les deux facteurs sont corrélés négativement avec l’estime corporelle (r=−0,20, p<0,01 ; r=−0,48, p<0,01, respectivement), donc plus les hommes sont insatisfaits par rapport à leur niveau de musculature et de leur apparence corporelle, plus ils présentent une estime corporelle faible. Seul le facteur relatif à l’insatisfaction par rapport à l’apparence générale est corrélée négativement avec l’estime de soi (r=−0,26, p<0,01).

Discussion

Le MBDS présente de bonnes qualités psychométriques. L’utilisation de cet outil peut se révéler intéressante afin de dépister les troubles de l’image du corps chez les hommes mais également afin d’évaluer l’efficacité de la prise en charge de ceux-ci.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Muscularity dissatisfaction, Body image, Self-esteem, Men

Mots clés : Insatisfaction corporelle, Image du corps, Hommes, Estime de soi


Plan


© 2014  Association française de thérapie comportementale et cognitive. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 3

P. 122-129 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les apports de la psychologie cognitive et de la neuropsychologie dans la compréhension de l’anorexie mentale
  • Marion Luyat
| Article suivant Article suivant
  • Erratum à l’article : « Cognitive, emotional, and behavioral determinants involved in the use of videogames: Towards a better understanding of excessive gaming for CBT interventions » [J. Ther. Comport. Cogn. (24) (2014) 53–61]
  • Pierre Taquet, Marc Hautekeete, Élise Gorgeu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.