Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cellulite disséquante du cuir chevelu : étude rétrospective de 7 cas confirmant l’efficacité de l’isotrétinoïne per os - 06/09/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.06.007 
C. Koudoukpo a, b, , S. Abdennader b, B. Cavelier-Balloy c, C. Gasnier b, H. Yédomon d
a Faculté de médecine, université de Parakou, BP 123, Parakou, Bénin 
b Centre Sabouraud, hôpital Saint-Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
c Service d’anatomo-pathologie, hôpital Saint-Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
d Faculté des sciences de la santé de Cotonou, 01 BP 188, Cotonou, Bénin 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La cellulite disséquante du cuir chevelu (CDCC) est une affection rare et chronique dont l’étiopathogénie reste incomprise. Différentes attitudes thérapeutiques ont été proposées. Nous avons voulu évaluer l’efficacité de l’isotrétinoïne orale sur une série de patients.

Patients et méthodes

Sept cas de CDCC suivis et traités au centre Sabouraud de l’hôpital Saint-Louis entre 2007 et 2013 par un des auteurs ont été rétrospectivement étudiés, avec une évaluation de l’efficacité de l’isotrétinoïne per os.

Résultats

Les sept patients, de sexe masculin, étaient âgés de 22 à 39ans et présentaient des nodules alopéciques sur l’occiput (2 cas) et le sommet du vertex (5 cas). Un traitement par isotrétinoïne per os à la dose de 0,75mg/kg/j a été institué, pour une durée de 9 à 12 mois dans la plupart des cas. L’évolution a été favorable, avec la guérison complète et une bonne repousse des cheveux dans tous les cas. Le recul après la guérison complète a été de 16 à 42 mois.

Conclusion

Les travaux publiés et les résultats de notre étude suggèrent que l’isotrétinoïne orale à la dose de 0,75mg/kg/j pendant une durée minimale de 9 mois pourrait être le traitement de première intention de la cellulite disséquante du cuir chevelu.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Dissecting cellulitis of the scalp (DCS) is a rare and long-standing disease and its aetiopathogenesis remains unclear. Various therapeutic alternatives exist. We attempted to assess the efficacy of oral isotretinoin in a series of patients.

Patients and methods

Seven cases of DCS followed and treated by one of the authors at the Sabouraud Centre in the Saint-Louis Hospital between 2007 and 2013 were retrospectively studied and the efficacy of oral isotretinoin was evaluated.

Results

The seven patients included were males aged between 22 and 39 years, with alopecic nodules on the occiput (two cases) or the top of the vertex (five cases). Most patients were given oral isotretinoin at a dosage of 0.75mg/kg/day for at least nine months. The outcome was satisfactory with complete healing of the lesions and good regrowth in all cases. Follow-up after recovery lasted between 16 and 42 months.

Conclusion

Based on published studies and the results of the present study, oral isotretinoin at a dose of 0.75mg/kg/day may be proposed as first-line treatment for DCS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cellulite disséquante du cuir chevelu, Isotrétinoïne, Traitement, Alopécie

Keywords : Dissecting cellulitis of the scalp, Oral isotretinoin, Treatment, Alopecia


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 8-9

P. 500-506 - août 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La phénolisation : un nouveau traitement des chéloïdes
  • M. Mseddi, H. Mesrati, S. Ktaari, M. Amouri, H. Chaaben, S. Boudaya, H. Turki
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome CLOVES : un syndrome malformatif proche du syndrome de Protée
  • A. Guillet, H. Aubert, M.-H. Tessier, A. David, C. Perret, M. Penhoat, J.-F. Stalder, S. Barbarot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.