Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nodules sous-cutanés cervico-céphaliques précédant l’apparition d’une artérite à cellules géantes - 06/09/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.04.122 
C. Cuvelier a, , B. Kremer b, H. Kawski a, J.-F. Guichard a, F. Maurier a
a Hôpitaux privés de Metz, rue Belle-Isle, 57000 Metz, France 
b 5, avenue de la République, 54150 Briey, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’artérite à cellules géantes est une affection fréquente du sujet de plus de 50ans. Sa présentation clinique est variée. Des atteintes cutanées sont décrites, mais peu fréquentes et rarement inaugurales. Nous rapportons une manifestation cutanée atypique, inaugurale d’une artérite à cellules géantes.

Observation

Une femme de 86ans présentait des nodules sous-cutanés, violacés, douloureux de la région cervico-céphalique, accompagnés d’un syndrome inflammatoire biologique. La biopsie cutanée était évocatrice d’une péri-artérite noueuse. L’évolution était marquée par une disparition spontanée et complète des nodules sous-cutanés, suivie de l’installation progressive d’une asthénie et de céphalées bitemporales. Devant la persistance du syndrome inflammatoire, une artérite à cellules géantes était évoquée et confirmée par une biopsie de l’artère temporale, avec un aspect histologique typique. Une corticothérapie systémique permettait une régression complète des symptômes en quelques jours.

Discussion

Nous n’avons pas connaissance de publications rapportant la présence de nodules sous-cutanés cervico-céphaliques au cours de l’artérite à cellules géantes. Notre cas soulève donc un problème de diagnostic différentiel entre différentes vascularites. La classification de ces dernières progresse avec les connaissances physiopathologiques mais la distinction entre vascularites des gros et petits vaisseaux reste parfois difficile.

Conclusion

Ce cas de présentation dermatologique d’une artérite à cellules géantes suggère l’existence d’un continuum entre les vascularites des petits, moyens et gros vaisseaux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Giant cell arteritis is the most common form of systemic vasculitis affecting individuals aged over 50 years. While its clinical manifestations are numerous, cutaneous involvement is uncommon and rarely constitutes the initial sign. We discuss a case of atypical skin involvement as the initial symptom of giant cell arteritis.

Observation

An 86-year-old woman presented purplish and painful subcutaneous nodules on the scalp and neck. Biological explorations showed systemic inflammation. The skin biopsy was evocative of polyarteritis nodosa. The nodules spontaneously disappeared completely, and asthenia and bitemporal headache gradually appeared. In view of the persistent inflammatory syndrome, a diagnosis of giant cell arteritis was proposed and was later confirmed by the temporal artery biopsy sample, with its typical histological appearance. Systemic corticosteroids resulted in complete regression of symptoms within a few days.

Discussion

To our knowledge, inflammatory cervical subcutaneous nodules have never been described in giant cell arteritis. The case we report herein thus raises the issue of differential diagnosis between various forms of vasculitis. While classification of the latter continues to progress thanks to improvements in physiopathological knowledge, the distinction between vasculitis of the large and small vessels remains tenuous on occasion. We discuss the differential diagnoses.

Conclusion

The dermatological presentation of giant cell arteritis in the present case suggests the existence of a continuum between small-, medium- and large-vessel vasculitis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artérite à cellules géantes, Nodules sous-cutanés, Vascularite cutanée, Maladie de Horton

Keywords : Giant cell arteritis, Subcutaneous nodules, Skin involvement, Cutaneous vasculitis, Horton's disease


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 8-9

P. 518-522 - août 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Paracoccidioïdomycose localisée au pavillon d’une oreille
  • E. Sambourg, M. Demar, S. Simon, D. Blanchet, J. Dufour, D. Sainte-Marie, A. Fior, B. Carme, C. Aznar, P. Couppié
| Article suivant Article suivant
  • Dermatoneuro syndrome au cours d’un scléromyxœdème : efficacité des plasmaphérèses et des immunoglobulines intraveineuses
  • S. Charles, E. Hainaut, V. Cante, C. Valette, P. Levillain, G. Guillet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.