S'abonner

Prévalence de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs dans la population âgée, en zones urbaines et rurales de l’Afrique Centrale : étude EPIDEMCA - 11/09/14

Doi : 10.1016/j.jmv.2014.07.041 
I. Desormais 1, 2, , V. Aboyans 1, 3, M. Guerchet 1, B. Ndamba Bandzouzi 4, P. Mbelesso 5, B. Marin 1, 6, P.M. Preux 1, 6, P. Lacroix 1, 2
1 INSERM UMR 1094, Épidémiologie Neurotropicale, 87025 Limoges 
2 Service de Chirurgie thoracique et cardiovasculaire et angiologie, Hôpital Dupuytren, 87042 Limoges 
3 Service de Cardiologie, Hôpital Dupuytren, 87042 Limoges 
4 Service de Neurologie, Hôpital Universitaire Brazzaville, République du Congo 
5 Service de Neurologie, Hôpital Amitié, Bangui, République Centre Africaine 
6 Service d’Information et Évaluation Médicale, Unité de Recherche Clinique et Bio statistique, Hôpital Dupuytren, 87042 Limoges 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Peu de données épidémiologiques concernant l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) en Afrique sont disponibles actuellement. Uniquement les zones urbaines, facilement accessibles ont fait l’objet des études. Étant donné la disparité socio-économique entre les zones rurales et urbaines dans les pays africains, l’objectif de notre étude est de déterminer la prévalence ainsi que les facteurs de risque d’AOMI dans les zones urbaines et rurales de deux pays d’Afrique Centrale.

Méthodes

Tous les sujets âgés de plus de 64ans, vivant dans deux zones urbaines (Bangui et Brazzaville) et deux zones rurales (Nola et Gamboma) en République Centre Africaine (RCA) et République du Congo (ROC) ont été invités à participer. Les données démographiques, cliniques et biologiques ont été enregistrées. L’AOMI a été définie par une valeur de l’Index de Pression Systolique (IPS)0,90.

Résultats

Parmi les 1871 participants (âge moyen 73ans, 62 % femmes), la prévalence de l’AOMI a été de 14,8 %, plus importante en ROC qu’en RCA (17,4 % vs 12,2 %, p=0,0071) et chez les femmes que chez les hommes (16,6 % vs 11,9 %, p=0,0122). La prévalence de l’AOMI augmente avec l’âge à 10,9 %, 14,9 %, 15,1 % et 22,2 % pour des tranches d’âge de 65–69, 70–74, 75–79, 80+ ans (p<0,01). Une prévalence plus importante de l’AOMI a été retrouvée dans les zones urbaines en ROC (20,7 % vs 14,4 % dans la zone rurale, p=0,0114). Cette différence n’a pas été retrouvée en RCA (11,5 % urbain vs 12,9 %, rural p=ns). Après ajustement à tous les facteurs confondants, les facteurs de risque indépendamment associés avec l’AOMI sont : l’âge (OR : 1,03 ; p=0,0039), l’hypercholestérolémie (OR : 1,88 ; p=0,0034), le tabac (OR : 1,78 ; p=0,0026), l’obésité (OR : 1,98 ; p=0,0336) et la dénutrition (OR : 1,49 ; p=0,0226). La consommation régulière d’alcool est associée avec une faible prévalence de l’AOMI (OR : 0,73 ; p=0,0437).

Conclusion

L’AOMI est une pathologie ubiquitaire, dont la prévalence chez les sujets âgés en Afrique Centrale est comparable à celle des pays occidentaux. Elle est retrouvée plus fréquemment chez les femmes et une disparité entre les zones rurales et urbaines est retrouvée dans les pays dont le niveau de développement est plus élevé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artériopathie oblitérante des membres inférieurs, Épidémiologie, Afrique Centrale


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 5

P. 327 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence du syndrome d’apnée du sommeil chez les patients pris en charge pour anévrysme de l’aorte abdominale
  • J. Hernigou, A. Gordienco, B. Dakhil, J.C. Couffinhal, L. Belmont, P. Bagan
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’activité physique et de la qualité de vie chez les patients atteints d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs ayant terminé le programme d’éducation thérapeutique « En Marche »
  • B. Satger, S. Collet, J. Yver, P. Carpentier, G. Pernod

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.