S'abonner

Étude d’une cohorte de femmes diabétiques de type 2 en fonction de l’index de pression artérielle systolique - 11/09/14

Doi : 10.1016/j.jmv.2014.07.070 
N. Kpogbemabou 1, , G. Claisse 1, P. Devos 2, P. Delsart 1, P. Fontaine 3, C. Mounier-Vehier 1
1 Service de médecine vasculaire et hypertension artérielle, CHRU de Lille, 59037 Lille, France 
2 Délégation à la Recherche, CHRU Lille, 59037 Lille, France 
3 Service de diabétologie, CHRU Lille, 59037 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluer le profil cardiovasculaire de femmes diabétiques de type 2 répondant aux critères de la SFC-Alfediam (2004) issues du registre prospectif diabéto-vasculaire, en fonction de leur index de pression systolique, pathologique (IPS>0,9 ou>1,3) ou normal (0,9<IPS<1,3) ainsi que leur prise en charge thérapeutique.

Résultats

Entre 2011 et 2012, sur une population de 244 patients, 49 femmes ont été incluses consécutivement. L’âge moyen était de 60,6±10,3ans avec une ancienneté du diabète de 17,0±8,4ans. Le périmètre abdominal moyen était de 115,8±12,5cm. Sur la mesure ambulatoire de pression artérielle des 24heures, 47 femmes étaient hypertendues non contrôlées (moyenne tensionnelle diurne : 144/80±20/9mmHg ; moyenne tensionnelle nocturne : 137/72±24/11mmHg). Le HDL-cholestérol moyen était de 0,42±0,11g/L ; les triglycérides de 1,59±0,57g/L, l’HbA1C de 8,27±1,57 %. Le dépistage de l’ischémie myocardique silencieuse était positif dans 12 % des cas (2 cas revascularisés) ; 10 % des femmes avaient des lésions significatives au niveau des membres inférieurs. Aucun cas d’anévrysme aortique ou de sténose carotidienne n’a été noté. Seize patientes (32 %) avaient au moins un des 2 IPS pathologique. Ces patientes étaient plus âgées et avaient un diabète plus ancien (respectivement 63,7±9,6 vs 59,0±10,4ans, p=0,047 ; 15,3±8,7 vs 20,5±6,8ans, p=0,042). Il n’a cependant pas été noté de différence significative selon l’IPS en termes de prévalence ou de sévérité des lésions vasculaires. En revanche, l’hospitalisation dans un centre vasculaire expert a permis de réajuster les traitements antiagrégants plaquettaires et les statines (respectivement 40 % [20] vs 67 % [33], p=0,0003 et 77 % [38] vs 95 % [47] p=0,0027) et de sensibiliser les femmes sur un suivi coordonné.

Conclusion

Bien que l’IPS pathologique n’apparaisse pas dans notre étude comme un marqueur discriminant de macroangiopathie sévère chez la femme diabétique, nos résultats soulignent l’opportunité d’un parcours de soins dédié au risque vasculaire de la femme pour optimiser leur dépistage et leur prise en charge thérapeutique, en adéquation avec les recommandations européennes de 2011.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Femme, Diabète, Index de pression systolique, Risque cardiovasculaire


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 5

P. 341 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Infection de stent artériel périphérique post-angioplastie au ballon actif : cas clinique et revue de la littérature
  • J. Hernigou, A. Gordienco, B. Dakhil, P. Longuet, J.C. Couffinhal, P. Bagan
| Article suivant Article suivant
  • Thromboses veineuses de localisations insolites
  • N. Lanasri, A. Chibane, L. Makhlouf, N. Nibouche, F. Zeraoulia, L. Benaoua, F. Hansal, M. Badache, B. Redouani, W. Kouihal, N. Said, A. Biad

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.