Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Illness representation and treatment beliefs in liver transplantation: An exploratory qualitative study - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.pharma.2014.05.005 
J.-D. Bardet a, , B. Charpiat a, b, P. Bedouch a, c, M. Rebillon d, C. Ducerf e, A. Gauchet f, C. Tourette-Turgis d, B. Allenet a, c
a University Grenoble-Alps/CNRS/TIMC-IMAG UMR 5525/Themas, Grenoble 38041, France 
b Pharmacy Department, Lyon University Hospital, Lyon 69229, France 
c Pharmacy Department, Grenoble University Hospital, 38043 Grenoble, France 
d Institut d’Éducation Thérapeutique, University Pierre-et-Marie-Curie Paris 6, 75634 Paris, France 
e UCBL-Lyon 1, Surgeon, General digestive surgery and liver transplantation Department, Lyon University Hospital, 69229 Lyon, France 
f University Grenoble-Alps, Inter-University Laboratory of Psychology (LIP), 38040 Grenoble, France 

Corresponding author. Laboratoire TIMC-IMAG ThEMAS, Domaine de la Merci, pavillon Taillefer, 38041 La Tronche, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Background

The objective of this study was to gain detailed insight concerning liver transplanted patients’ representations about transplantation, graft rejection and immunosuppressive drugs to adapt the educational follow-up.

Patients and methods

Semi-structured interviews were conducted with 8 patients. Each interview was recorded and fully transcribed. The verbatim was first coded according to the themes of the Common Sense Model and an inductive approach for the remaining text.

Results

Transplantation is perceived both as a recovery and a new chronic condition. Participants feel powerless in the face of the risk of graft rejection. This risk is perceived as out of control as it is not associated with specific symptoms and external causes. The individual knowledge gained about transplantation relies on real-life experience shared between patients. Many participants feel anxiety. It responds to stress caused by immunosuppressant medication intake, routine check-ups, potential side effects and chronicity of immunodepression. Messages stressing the importance of the tacrolimus in the medication therapy are strengthened by a pre-discharge pharmaceutical consultation.

Discussion and conclusions

This study suggests that healthcare providers should systematically seek to determine illness representations to optimize the educational follow-up. The patient education program for liver transplanted patients should include three types of intervention: individualized education, behavioral intervention and psychological support. It should provide a support for stress management and acceptance of the new chronic condition. The involvement of a clinical pharmacist is relevant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Cette étude a pour objectif de décrire le contenu des représentations individuelles sur la transplantation, le rejet et les immunosuppresseurs de patients transplantés hépatiques afin d’adapter leur suivi en éducation thérapeutique.

Patients et méthodes

Des entretiens semi-directifs ont été conduits auprès de 8 patients. Les entretiens ont été entièrement enregistrés puis retranscrits. L’analyse des verbatims a tout d’abord été réalisée suivant les thèmes du Common Sense Model puis selon une approche inductive pour le texte restant.

Résultats

La transplantation est perçue à la fois comme une guérison et une maladie chronique. Face au rejet du transplant, les participants se sentent impuissants : il n’est définit par aucun symptôme spécifique. Il est associé à des causes externes et paraît hors de contrôle. Le partage d’expérience entre patients joue un rôle important dans la construction des connaissances. De nombreux participants se sentent anxieux. Cette anxiété répond aux stress induits par les immunosuppresseurs, les examens médicaux réguliers, les effets indésirables potentiels et l’immunodépression chronique. L’entretien pharmaceutique avant la sortie d’hospitalisation renforce les messages relatifs à l’importance du tacrolimus dans la thérapeutique médicamenteuse.

Discussion et conclusions

Cette étude suggère l’utilité de l’exploration systématique des représentations des maladies afin d’optimiser le suivi des patients. Le programme d’éducation thérapeutique pour les patients transplantés hépatiques doit comprendre trois dimensions : un suivi éducatif individualisé, une intervention de type comportementale et un soutien psychologique. Il doit fournir un soutien dans la gestion du stress et dans l’acceptation de la chronicité de l’immunodépression. L’implication d’un pharmacien clinicien dans le suivi du patient transplanté est pertinente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Illness representations, Medicine beliefs, Liver transplantation, Graft rejection, Immunosuppressive medicines

Mots clés : Représentations en santé, Croyances sur les médicaments, Transplantation hépatique, Rejet du transplant, Immunosuppresseurs


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° 5

P. 375-387 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le transfert de microbiote intestinal à finalité thérapeutique : quel droit applicable en France ?
  • F. Megerlin, E. Fouassier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.