Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Implantation cochléaire avec préservation auditive : impact sur la carte de réglage postopératoire - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.479 
T. Mom 1, , A. Bachy 1, I. Djennaoui 1, L. Gilain 1, P. Avan 2
1 CHU - Service ORL et Chirurgie cervico-faciale, Clermont-ferrand, France 
2 Laboratoire de Biophysique neurosensorielle Inserm UMR1107, Clermont-ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Comparer la carte de réglages après implantation cochléaire entre patients ayant eu une préservation auditive et les autres.

Matériel et méthodes

18 patients adultes consécutifs ayant eu une tentative de préservation auditive lors d’une implantation cochléaire servirent à cette étude. La carte de réglage postopératoire fut comparée entre le groupe des patients ayant eu une préservation auditive (P) et les autres (NP). La technique d’établissement de la carte de réglage fut évaluée par questionnaire auprès des régleurs. La carte de réglage, après au moins un an postopératoire fut comparée entre les deux groupes, de façon globale et marque d’implant cochléaire par marque, en comparant la dynamique de réglage et le nombre d’électrodes apicales activées. Un test non paramétrique de CHI-2 fut utilisé, une valeur de p<0,05 étant considérée comme significative.

Résultats

L’âge moyen de la population était de 52±18ans (8 femmes ; 10 hommes). Trois marques d’implants furent utilisées, 11 Neurelec (Digisonic SP et EVO), 6 Cochlear (CI 422) et 1 MED-EL (Concerto FLEX). Dans 11 cas l’audition fut conservée initialement. Au moment de l’étude (recul postopératoire1 an) il n’en restait que 9 (50 %). Dans aucun cas du groupe P les régleurs ne modifièrent leur stratégie de réglage postopératoire. Aucune différence significative objective de dynamique de réglage ne fut remarquée entre les deux groupes. De même, le nombre d’électrodes apicales utilisées n’était pas différent entre les deux groupes.

Conclusion

La conservation auditive n’influe pas sur l’établissement de la carte de réglage postopératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A101 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Incidence de la stimulation bimodale de la zone de recouvrement fréquentielle acoustique et électrique chez les patients implantés cochléaires avec fréquences graves préservées
  • J. Henry, F. Lefevre, G. Bescond, B. Godey
| Article suivant Article suivant
  • Étude animale de l’implantation du nerf auditif par voie transmodiolaire avec tentative de conservation de l’audition
  • C. Guigou, G. Leterme, B. Pasquis, G. Tourrel, L. Bretillon, A. Bozorg grayeli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.