Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence de l’anatomie cochléaire sur les performances à long terme de patients adultes implantés de façon simultanée et bilatérale - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.481 
D. De seta 1, , Y. Nguyen 2, E. Ferrary 2, O. Sterkers 2, I. Mosnier 2
1 Sapienza Università di Roma - laboratoire UMR-S1159, Rome, Italy 
2 Sorbonne Universités, UPMC Univ Paris 6, UMR_S 1159, « Réhabilitation chirurgicale mini-invasive et robotisée de l’audition », AP–HP, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, département d’otologie, implants auditifs et chirurgie de la base du crâne, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Analyser l’évolution du bénéfice auditif dans le suivi à long terme chez un groupe d’adultes implantés de façon bilatérale simultanée par implant cochléaires Combi 40+ (Med- El, Innsbruck, Autriche). Etudier l’influence de l’anatomie cochléaire et de la position du porte-électrodes dans la cochlée sur les performances de compréhension.

Matériel et méthodes

Vingt-six patients ont été suivis pendant 5ans (étude prospective multicentrique). Les performances auditives (mots dissyllabiques) ont été analysées avant l’implantation, à 3, 6, 12 mois et 5ans après l’activation. L’analyse radiologique a été réalisée sur des scanners postopératoires (n=19). Le plus grand diamètre, la hauteur cochléaire, la distance électrode-modiolus (EMD) pour les électrodes à 180° et 360° et l’angle d’insertion du porte-électrodes ont été mesurés.

Résultats

Les performances des patients restent stables à 5ans, après une amélioration au cours de la première année. Les sujets ont été classés selon leurs performances unilatérales dans le silence à 12 mois (bons performers : compréhension de mots ≥60 % pour la meilleure oreille, n=19, mauvais performers, n=7). Dans le premier groupe, il y a une tendance générale à aggraver les performances de la meilleure oreille et en condition binaurale (p<0,05 en silence) tandis que les mauvaise oreilles ont tendance à s’améliorer (18 % dans SNR+10, p<0,05). Au contraire chez les « mauvais performers », il y a une tendance générale à améliorer les performances auditives pour chaque oreille et en bilatéral, dans le silence et le bruit. Les sujets ont été également classés comme « asymétriques » (20 % entre les 2 oreilles dans le silence, n=11) ou « symétriques » (n=15) ; à 5ans cette asymétrie diminue (6 patients asymétriques). L’angle moyen d’insertion était de 643±93°. Le diamètre cochléaire est positivement corrélée à l’EMD à 180° et 360° (r=0,559, p<0,001 ; r=0,551, p<0,001, respectivement) et négativement corrélée à l’angle d’insertion porte-électrodes dans la cochlée (r=–0,549, p=0,004). Aucune corrélation n’a été trouvée entre profondeur d’insertion et performances auditives. A 12 mois l’EMD à 180° était corrélée aux performances dans le silence et dans le bruit (SNR+15, SNR+10, SNR+5) (r=–0,347, r=-0,400, r=–0,636, r=–0,488, respectivement). Aucune corrélation n’a été trouvée entre performances auditives et position des électrodes à 5ans.

Conclusion

À 5ans, lors d’une implantation bilatérale, les patients ayant un mauvais résultat initial améliorent les scores de compréhension et la différence entre les deux côtes se réduit. L’anatomie cochléaire influence les performances auditives à 1 an après l’implantation, mais cette corrélation est perdue à 5ans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A102 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude animale de l’implantation du nerf auditif par voie transmodiolaire avec tentative de conservation de l’audition
  • C. Guigou, G. Leterme, B. Pasquis, G. Tourrel, L. Bretillon, A. Bozorg grayeli
| Article suivant Article suivant
  • Implantation cochléaire bilatérale : influence de l’asymétrie sur le bénéfice binaural
  • S. Achard, C. Renard, S. El hamine, D. Douchement-santerre, J. Lamblin-desruelles, C. Vincent

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.