Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie laryngée de rattrapage après protocole de préservation d’organes - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.204 
E. Babin , A. Meunier, D. Blanchard, J. Rame, N. Heutte, D. De Raucourt
 CHU, U1086, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

1) Déterminer les critères cliniques et/ou paraclinique permettant d’identifier les patients pouvant bénéficier d’une chirurgie laryngée radicale de rattrapage après échec d’un protocole de préservation d’organe. 2) Analyser l’évolution clinique des patients.

Matériel et méthodes

Série rétrospective de 246 malades pris en charge sur une période de 10ans pour des néoplasies du larynx, de l’hypopharynx ou de la margelle laryngée. Ces patients ont initialement bénéficié d’un protocole de préservation d’organe, la plupart par chimiothérapie d’induction à base de 5FU et cisplatine. Sur ces 246 malades, 60 (24,4 %) ont nécessité une prise en charge chirurgicale dont 25 (10,2 %) dans le cadre d’une chirurgie radicale de rattrapage.

Résultats

Le délai moyen entre la fin de traitement initial et la récidive était de 9,3 mois et la médiane de survie depuis le début de la prise en charge a été de 2,4ans pour ce groupe de malade. À la fin de notre étude, 4 patients étaient encore en vie, 20 décédés et un perdu de vue. Seul deux patients (10 %) sont décédés des complications de leur chirurgie, les autres de récidives locales (45 %) ou à distance (35 %) et 10 % de causes autres que leur cancer.

Conclusion

La chirurgie de rattrapage reste une alternative thérapeutique valide si on mesure les risques encourus par le malade. Aucun critère n’a été mis en avant permettant de déterminer un groupe plus à même de subir ce traitement. Le pronostic de la pathologie initiale reste tout de même grave et les alternatives rares.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A105 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypothyroïdie : clinique et/ou TSH
  • S. Resimont
| Article suivant Article suivant
  • PETAL : Programme d’Éducation Thérapeutique visant l’amélioration de la qualité de vie des Aidants et des patients opérés par laryngectomie totale
  • E. Babin, M. Trocme, G. Grandazzi, S. Melanie, V. Christophe, F. Mouawad

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.