Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Biphosphonates related osteonecrosis of the jaw (BRONJ) – a new entity to recognize - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.214 
M. Sofia 1, , M. Pedro 2, M. Miguel 2
1 Hospital Prof Dr Fernando Fonseca, Lisboa, Portugal 
2 Instituto Português de Oncologia de Lisboa Francisco Gentil, Lisboa, Portugal 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Bisphosphonates are a class of drugs increasingly used in the treatment of osteoporosis and bone metastases. Despite their recognized benefits and, therefore, wide use, they can have devastating consequences. Recently recognized, osteonecrosis of the jaw associated with bisphosphonate use has been an entity increasingly seen in the context of Otolaryngology, Maxillofacial and Dental Medicine. As a new entity, there are still few reports and studies to define the best approach to this pathology.

Matériel et méthodes

Review of the literature about BRONJ and description of two patients with BRONJ and the two different approaches that were taken.

Résultats

We report 2 cases distinct in their resolution. The first one, a female patient, with 45 years old, with a history of use of zoledronic acid for 16 years presented with bone exposion in the upper jaw and lower jaw, in the incisive region. She underwent a partial maxillectomy and left anterior marginal mandibulectomy with direct suture in the mucosa. To date, no recurrence. The other patient, 72 years old, had treatment with zoledronic acid and clodronic acid for five years. She presented with osteonecrosis of the upper jaw but, due to poor general condition, was not subjected to surgical debridement. In a follow-up visit, it was observed that the area of ostenecrose disintegrated, with resolution of the problem.

Conclusion

These 2 cases illustrate the difficulty in managing this entity, and that a “wait and see” may be as valid as surgical debridement. There are still missing guidelines based on randomized trials to define which approach is the best.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A108 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison du résultat fonctionnel vocal après chirurgie partielle par voie externe versus radiothérapie seule pour les lésions glottiques débutantes
  • F. El Ouakif, O. Veresezan
| Article suivant Article suivant
  • Les manifestations ORL du reflux gastro-oesophagien chez l’adulte
  • A. Mardassi, N. Mathlouthi, S. Mezri, R. Ben Mhamed, K. Akkari, S. Benzarti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.