Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étiologies rares des adénopathies cervicales chroniques de l’enfant - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.228 
Y. Moussaoui , K. Ouennoughi, A. Mouzali, F. Saim, M. Haraoubia, O. Zemirli
 Service ORL et CCF, CHU Beni-messous, Algiers, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

La présence d’une adénopathie cervicale chronique chez l’enfant est fréquente en pathologie ORL. Dans la majorité des cas elle est d’origine infectieuse mais elle peut être plus grave révélatrice d’une hémopathie. L’objectif de notre travail est d’évoquer les caractéristiques de certaines pathologies rares révélées par des adénopathies chroniques telles que la maladie de Kikuchi-Fujimoto (KF) et la maladie de Rosai-Destombes-Dorfman (RDD) car peu connues des cliniciens.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective incluant les patients avec maladies de Kikuchi-Fujimoto et Rosai-Destombes-Dorfman sur la période 2011–2013, dans notre service.

Résultats

Nous avons colligé 5 observations dont deux enfants porteurs de la maladie de RDD âgés respectivement de 5 et 6ans :

– le premier suivi pour leucémie aiguë lymphoblastique, ayant bien répondu au traitement antimitotique, consulte pour apparition d’adénopathies cervicales bilatérales et symétriques, indolores, bilan sanguin a éliminé une rechute de sa leucémie ;

– le deuxième orienté du service d’hématologie pour biopsie ganglionnaire devant la suspicion d’un lymphome à la cytoponction.

Une biopsie avec étude histologique des ganglions, réalisées chez les deux enfants, a confirmé le diagnostic de la maladie de RDD en montrant des ganglions d’architecture conservée dont les sinus sont dilatés avec de volumineuses histiocytes. Et trois enfants âgés respectivement de 7, 10 et 11ans (2 filles et un garçon) chez qui le diagnostic de la maladie de Kikuchi-Fujimoto a été posé. L’examen ORL retrouve des poly-adénopathies évoluant dans un contexte fébrile, dont :

– un garçon âgé de 7ans drépanocytaire connu, a présenté depuis 21jours, des ADP cervicales unilatérales, indolores, atteignant 4cm de grand axe sans hépato-splénomégalie ;

– une fillette de 11ans suivie en pédiatrie pour adénopathies multiples avec des lésions cutanées, chez qui le diagnostic de la maladie de Kawasaki a été posé et traité comme tel, mais devant la persistance des adénopathies une biopsie a été demandée ;

– une fillette de 10ans, présentait des ADP cervicales bilatérales chroniques ; dans les 3 cas le diagnostic a été confirmé par l’étude histo-immunologique de l’adénopathie qui a montré une nécrose cellulaire avec prolifération histiocytaire CD68.

Conclusion

Devant la présence d’adénopathies cervicales chez l’enfant, on ne doit pas omettre d’évoquer les affections rares. Dans le doute une adénectomie avec étude histo-immunologique permet de faire le diagnostic de ces maladies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A113 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt du lambeau supra-claviculaire dans la fermeture des fistules oesotrachéales post-radiques
  • C. Bach, L. Guilleré, I. Wagner, S. Darmon, Y. Denoux, F. Chabolle
| Article suivant Article suivant
  • Liposarcome cervical géant exteriorisé et radio-induit : à propos de deux observations
  • B. Derradji, A. Mesalti, W. Laref, Y. Yazibene, N. Ait mesbah

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.