Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Avantages et limites de la tomodensitométrie dans l’évaluation de l’envahissement du cartilage thyroïde (à propos de 108 cas) - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.233 
A. Benzaouia , S. Serghini, R. Abada, S. Rouadi, M. Roubal, M. Mahtar
 Hôpital 20 août 1953, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Actuellement, le traitement du cancer du larynx tend à être de plus en plus conservateur. L’indication d’une laryngectomie partielle nécessite par conséquent un bilan d’extension très précis afin d’éliminer toutes les contre indications à ce traitement. Notre étude a pour objectif de déterminer la sensibilité de la tomodensitométrie dans la détection de l’envahissement tumoral des cartilages du larynx.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective menée entre septembre 2009 et novembre 2011. Nous avons inclus à notre étude tous les patients ayant un cancer du larynx confirmé histologiquement quel que soit leur âge et ayant bénéficié d’une laryngectomie totale soit 108 patients.

Résultats

Nous recensons 13 patients classés T2 soit 12 %, 24 T3 soit 22,5 % et 71 T4 soit 65 %. À la lumière de nos résultats, on constate que la sensibilité de la tomodensitométrie pour détecter l’envahissement tumoral du cartilage thyroïde est de 92 % (probabilité pour que la TDM diagnostique un envahissement cartilage présent). Sa spécificité est de 69 % (probabilité de trouver une TDM normale chez les patients réellement sans atteinte cartilagineuse). Pour nos patients classés T3, la sensibilité de la tomodensitométrie pour détecter l’envahissement tumoral de ce cartilage est estimée à 61,5 % et la spécificité à 43 %. Par ailleurs, la sensibilité de la tomodensitométrie pour détecter l’envahissement tumoral du cartilage thyroïde dans les tumeurs classés T4, est évaluée à 97 % et la spécificité à 35 %.

Conclusion

En conclusion, le traitement du larynx tend à être de plus en plus conservateur. La sensibilité de la tomodensitométrie est élevée tandis que la spécificité est moindre du fait d’un taux élevé de faux positifs. Cela est principalement dû à la structure cartilagineuse associée à l’inflammation péri-tumoral.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A114-A115 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prédiction de la nécessité de supplémentation vitamino-calcique après thyroïdectomie totale
  • J. Massoubre, N. Saroul, Y. Pavier, B. Pereira, L. Gilain, T. Mom
| Article suivant Article suivant
  • L’ostéopetrose d’Albers-Schönberg : cause rare d’atteinte des paires crâniennes : à propos de 2 cas
  • A. Benzaouia, S. Serghini, R. Abada, S. Rouadi, M. Roubal, M. Mahtar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.