Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’ostéopetrose d’Albers-Schönberg : cause rare d’atteinte des paires crâniennes : à propos de 2 cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.234 
A. Benzaouia , S. Serghini, R. Abada, S. Rouadi, M. Roubal, M. Mahtar
 Hôpital 20 août 1953, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

L’ostéopétrose ou « maladie des os de marbre » décrite par Albers-Schönberg en 1904, est une maladie métabolique osseuse autosomique qui entraîne des troubles de la consolidation et des malformations osseuses caractéristiques pouvant être à l’origine de compressions nerveuses. C’est une maladie rare avec quelques centaines de cas décrits dans la littérature. Nous rapportons les observations de 2 patients.

Matériel et méthodes

À travers ce travail, nous rapportons l’observation de deux patients : une fillette de 4ans se présentant pour des paralysies faciales à répétition et à bascule et un jeune homme de 25ans présentant des névralgies du trijumeau avec à l’imagerie un aspect caractéristique d’ostéocondensation homogène des os du crâne évoquant une ostéopétrose.

Résultats

Il s’agit d’une affection assez rare et mortelle dans sa forme maligne. Le traitement est généralement symptomatique en cas de complications (fracture, compression médullaire ou ostéonécrose du maxillaire inférieur) avec conseil génétique des parents réalisée dans notre observation dans le cas de la fillette.

Conclusion

L’ostéopetrose est une maladie rare de découverte souvent fortuite. Lorsqu’elle est révélée par des complications, celles-ci sont parfois graves et leur prise en charge n’est pas toujours codifiée compte tenue de la faible prévalence de la maladie. La prise en charge se doit de proposer un conseil génétique ainsi qu’une enquête familiale. La radiologie suffit au diagnostic : ostéocondensation généralisée et segmentaire, aspect « d’os dans l’os » des crêtes iliaques, base du crâne dense et vertèbres sandwich. Le traitement n’est que symptomatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A115 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Avantages et limites de la tomodensitométrie dans l’évaluation de l’envahissement du cartilage thyroïde (à propos de 108 cas)
  • A. Benzaouia, S. Serghini, R. Abada, S. Rouadi, M. Roubal, M. Mahtar
| Article suivant Article suivant
  • Le lymphome extra-nodal T/Naturel Killer type nasal
  • M. Lezreg, M. Lezreg, R. Abada, S. Rouadi, M. Roubal, M. Mahtar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.