Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les goitres compressifs - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.249 
M. Benbakh , N. Bouchareb, A. Elboussaadani, S. Rouadi, M. Roubal, M. Mahtar
 CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Analyser le profil épidémio-clinique, paraclinique, et les difficultés de prise en charge des goitres compressifs.

Matériel et méthodes

Notre travail est une étude rétrospective, portant sur 42 cas de patients opérés pour un goitre compressif, colligé dans le service d’ORL de janvier 2011 au décembre 2013. Nous avons analysé les données épidémiologiques, cliniques, paracliniques et thérapeutiques.

Résultats

L’âge moyen de nos patients était de 47ans, avec une sex-ratio H/F de 0,06. La symptomatologie clinique était dominée par la tuméfaction cervicale médiane et les signes compressifs chez tous les patients : dysphonie (80 %), dyspnée (35 %), dysphagie (12 %) et syndrome cave supérieur (2 %). Les adénopathies cervicales ont été palpées chez 5 patients. Le délai moyen de consultation était de 5ans. La nasofibroscopie a montré une paralysie des cordes vocales chez 10 patients. La tomodensitométrie cervico-thoracique a été demandée chez 95 % des patients. Le traitement a consisté à une thyroïdectomie totale chez tous les patients. Nous avons noté 10 cas de tumeur maligne.

Conclusion

Les signes compressifs ne sont pas rare au cours de la pathologie thyroïdienne, et la majorité des patients ressentent une amélioration après la chirurgie, la fréquence des signes compressifs est en rapport étroit avec le volume et la pathologie tumorale maligne de la glande thyroïde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A120 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cytoponction à l’aiguille fine des nodules thyroïdiens : corrélation avec les résultats de l’histologie
  • O. Ben gamra, W. Abid, N. Ines, I. Ben ghrib, I. Hariga, C. Mbarek
| Article suivant Article suivant
  • Paragangliome cervicofacial : à propos de 7 cas
  • O. Ben gamra, I. Hariga, A. Kaabi, A. Ben azzouz, W. Abid, C. Mbarek

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.