Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Confrontation radio-histologique dans le diagnostic des tumeurs mandibulaires - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.252 
J. Marrakchi , D. Chiboub, H. Chahed, S. Akkari, M. Ben amor, N. Beltaief, G. Besbes
 Service d’ORL La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Les tumeurs mandibulaires représentent un groupe de lésions très variées de nature et d’origine diverses. Le but de ce travail est de retrouver une corrélation entre l’exploration radiologique et les résultats de l’examen anatomopathologique.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective menée sur une période de 18ans (1996–2013) colligeant 18 cas de tumeurs de la mandibule.

Résultats

Notre étude a inclus 11 femmes et 7 hommes soit une sex-ratio de 1,57 avec une moyenne d’âge de 29ans et des extrêmes de 8 et 73ans. Le délai moyen de consultation était de 22 mois et 2jours avec des extrêmes de 2mois et 10ans. Cette consultation était motivée dans 16 cas par la constatation une tuméfaction mandibulaire, 1 cas par une lésion cutanée en regard de la mandibule, et 1 cas par des douleurs mandibulaires. Le bilan radiologique comportait un panoramique dentaire dans tous les cas et une TDM du massif facial dans 13 cas. Ces explorations ont permis de suspecter la nature bénigne de la tumeur pour 12 patients, maligne pour 2 patients et étaient non contributives pour 4 patients. Tous les patients ont été opérés. L’examen anatomopathologique a confirmé la bénignité dans tous les cas (5 fibromes ossifiants, 4 kystes épidermoides, 3 améloblastomes, 3 ostéomes, 1 cémentome, 1 histiocytose X). Une concordance de la bénignité a été observée pour 12 cas. Mais la concordance de diagnostic n’a été retrouvée que dans 6 cas/12. L’évolution a été favorable pour 16 de ces patients. Seuls deux d’entre eux ont récidivé (2 cas d’améloblastomes).

Conclusion

La concordance radio histologique dans le diagnostic des tumeurs mandibulaire n’a été retrouvée que dans un tiers des cas de notre série. L’exploration radiologique est un examen indispensable dans le diagnostic des tumeurs mandibulaire mais la confirmation reste histologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A121 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les schwannomes cervico-faciaux
  • W. Abid, O. Ben gamra, W. El euch, B. Gassab, I. Hariga, C. Mbarek
| Article suivant Article suivant
  • Notre expérience dans la prise en charge des plaies cervicales avec atteinte chyleuse au urgence ORL
  • E. Rachid, A. Said, A. Redalah, R. Sami, R. Mohamed, M. Mohamed

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.