Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fracture isolée du cricoïde : diagnostic et prise en charge chirurgicale - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.290 
M. Sellami , I. Achour, S. Ayadi, I. Kharrat, I. Charfeddine, A. Ghorbel
 Service ORL du CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Rapporter un cas rare de fracture isolée du cartilage cricoïde de découverte scanographique et discuter sa prise en charge.

Matériel et méthodes

Nous rapportons un cas de fracture bifocale déplacée et isolée de l’arc antérieur du cartilage cricoïde.

Résultats

Un patient âgé de 22ans a été victime d’un accident de la voie publique lui occasionnant un traumatisme cervico-facial avec une plaie cervicale longitudinale médiane de 10cm explorée et suturée aux urgences. Le patient était eupnéique et ne présentait aucun déficit neurologique déficit neurologique. La TDM cervicale a montré une fracture bifocale de l’arc antérieur du cartilage cricoïde avec enfoncement à droite du fragment fracturaire ne réduisant pas la lumière sous glottique. Un traitement chirurgical a été alors indiqué devant le risque d’enfoncement secondaire de l’arc antérieur. Une endoscopie sous anesthésie générale a montré une muqueuse laryngotrachéale normale sans réduction de sa lumière. La chirurgie consistait en une réduction de la fracture droite et sa suture au fil tressé résorbable par un point en sous-muqueux. Les suites opératoires étaient simples. Le recul actuel est de 6mois : le patient ne présente aucune plainte fonctionnelle et la TDM de contrôle réalisée à 3mois a montré une réduction parfaite de la fracture.

Conclusion

Tout traumatisme externe du larynx doit faire rechercher une fracture cartilagineuse qui peut être asymptomatique. Les fractures isolées du cricoïde sont rares et sont généralement associées à des celles du cartilage thyroïde. Un bilan lésionnel doit être précoce. La tomodensitométrie cervicale permet de déterminer la topographie lésionnelle et de différencier les traumatismes mineurs pouvant bénéficier d’un traitement médical des traumatismes majeurs nécessitants un traitement chirurgical. Un traitement chirurgical précoce, complet et adapté, permet de prévenir le risque de sténose laryngé et de conserver la phonation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A132-A133 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Abcès de l’épiglotte mimant une tumeur du larynx
  • I. Fergoug, Z. Serradji, W. Benabid, N. Litim
| Article suivant Article suivant
  • Le lymphangiome kystique de la langue
  • M. Sellami, I. Kharrat, A. Kessentini, I. Bahri, A. Ghorbel, I. Charfeddine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.