Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dysphonie isolée révélatrice d’une neurofibromatose type II - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.287 
J. Marrakchi , R. Zainine , S. Meherzi, F. Rabaoui, M. Ben amor, N. Beltaief, G. Besbes
 Service d’ORL La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteurs correspondants.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

La neurofibromatose type II est une maladie rare définie par la présence des schwannomes du nerf vestibulaire bilatéraux ainsi que d’autres nerfs crâniens et spinaux, et des méningiomes cérébro-spinaux. Le but de ce travail est de rapporter un mode de révélation original de la neurofibromatose.

Matériel et méthodes

Une observation a été colligée au service.

Résultats/Observation

Il s’agit d’une patiente âgée de 22ans sans antécédents pathologiques qui a consulté pour une épistaxis et une dysphonie chronique évoluant depuis 2ans. L’examen a trouvé une paralysie de la corde vocale gauche isolée. L’endoscopie du cavum était normale. Le reste de l’examen ORL ainsi que l’examen neurologique étaient sans particularités. La panendoscopie était normale. Le scanner cérébro-cervico-mediastinal et l’IRM cérébro-cervicale ont conclu à une neurofibromatose de type II (schwannome du X, du V3 et du VIII bilatéral). La patiente a présenté des signes d’HTIC ayant nécessité son hospitalisation en neurochirurgie. L’évolution était favorable après réanimation.

Conclusion

Une dysphonie révélatrice d’une neurofibromatose type II est une situation clinique rare mais qui doit être évoquée surtout en cas d’atteinte d’autres paires crâniennes. Quand cette dysphonie est isolée le diagnostic est souvent radiologique. Le pronostic dépend du type de la neurofibromatose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A132 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La prothèse dentaire, un corps étranger œsophagien dangereux : à propos de 14 cas
  • R. Deguenonvo
| Article suivant Article suivant
  • Diplégie laryngée révélant une tumeur sous-glottique
  • M. Alaoui, L. Arejdal, Y. Rochdi, L. Aderdour, A. Raji

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.