Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lymphangiomes cervico-faciaux et prise en charge thérapeutique : étude clinique à propos de 23 cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.294 
J. Lerat , C. Mounayer, S. Orsel, J. Bessede, K. Aubry
 CHU Dupuytren, Limoges, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Les lymphangiomes de la face et du cou sont des tumeurs bénignes rares avec une incidence de 1,2 à 2,8 pour 1000 naissances, touchant principalement les enfants avant l’âge de un an. L’exérèse complète est souvent difficile à réaliser et les récidives fréquentes. Les conséquences fonctionnelles et esthétiques sont donc un enjeu majeur pour cette population jeune. Notre étude avait pour but d’évaluer le contrôle local, les récidives et les résultats fonctionnels des patients atteints de lymphangiomes cervico-faciaux, traités par chirurgie et/ou par sclérose.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective monocentrique portant sur les patients atteints de lymphangiomes cervico-faciaux, du 1 janvier 2004 au 31 décembre 2013, traités par chirurgie et/ou par sclérose à l’alcool absolu, la bléomycine ou l’aétoxisclérol. Le contrôle local, les récidives et les complications ont été analysés. Les troubles de la déglutition, les trachéotomies et les résultats phonatoires ont été également étudiés.

Résultats

La cohorte comprenait 23 patients, 9 hommes (39,13 %) et 14 femmes (60,87 %), d’âge moyen 15,80ans. Treize patients (56,52 %) étaient âgés de moins de 5ans. Dix-sept patients (73,91 %) présentaient des localisations sus-hyoïdiennes et 6 patients (26,09 %) des localisations sous-hyoïdiennes. Dans 11 cas (47,82 %) il s’agissait de macrokystes, dans 2 cas (8,70 %) de microkystes et dans 10 cas (43,48 %) de lésions mixtes. Douze patients (52,17 %) ont bénéficié d’une chirurgie seule, 2 patients (8,7 %) de chirurgies multiples, 2 patients (8,7 %) de chirurgies multiples et d’une sclérose, 2 patients (8,7 %) d’une chirurgie et de plusieurs scléroses et 2 patients (8,7 %) de chirurgies multiples et de scléroses multiples. Dans 3 cas (13,04 %), une régression spontanée a été observée. Le contrôle local était satisfaisant dans 16 cas (69,56 %). Des récidives ont été constatées chez 8 patients (34,78 %), toutes pour des lésions sus-hyoïdiennes, et microkystiques ou mixtes. Les complications ont été observées dans 2 cas (8,7 %). Les troubles de l’élocution étaient présents chez 3 patients (13,04 %), et une sonde naso-gastrique (4,35 %) a été nécessaire de manière transitoire. Aucune trachéotomie n’a été réalisée. Des séquelles esthétiques étaient notées chez 3 patients (13,04 %), de localisation sus-hyoïdienne.

Conclusion

Les deux techniques combinées ont permis un contrôle local de 69,56 %. Les récidives restent fréquentes avec des conséquences fonctionnelles et esthétiques non négligeables. La région supra-hyoïdienne et les lésions microkystiques sont corrélées à des taux de récidives, morbidités et complications plus importants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A134 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une cause rare de dysphagie : le syndrome de tendinite calcifiante pré-vertébrale
  • G. Valette, Y. Gauvin, Y. Gobel, E. Mornet, R. Marianowski, C. Giwa
| Article suivant Article suivant
  • Causes rares d’obstruction nasale chez le nouveau né et le nourrisson d’origine tumorale : à propos de cinq cas
  • C. Perrot, A. Charfeddine, S. Ayari khalfallah, E. Truy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.