Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les ethmoïdites compliquées : prise en charge thérapeutique - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.303 
J. Marrakchi , S. Meherzi, A. Mediouni, F. Rabaoui, M. Ben amor, R. Zainine, N. Beltaief, G. Besbes
 Service d’ORL La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

L’ethmoïdite aiguë est l’infection bactérienne des cellules du labyrinthe ethmoïdal. Il s’agit d’une infection sévère, nécessitant un diagnostic et un traitement urgents du fait du risque de complications ophtalmologiques et endocrâniennes. Le but de ce travail est d’analyser les caractéristiques thérapeutiques des formes compliquées.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective portant sur 15 cas d’ethmoïdites compliquées colligés dans notre service entre 2002 et 2013.

Résultats

Il s’agissait de 12 garçons et 3 filles. L’âge moyen était de 7ans avec des extrêmes de 1 et 3ans. Le délai de consultation moyen était de 5jours. La fièvre était retrouvée dans 7 cas et des signes rhinologiques dans 10 cas. Neuf patients avaient une exophtalmie, associée à une atteinte de l’oculomotricité et une baisse de l’acuité visuelle dans 3 cas. La biologie a montré un syndrome inflammatoire dans tous les cas. La TDM du massif facial, réalisée en urgence chez tous les patients, a objectivé une cellulite orbitaire dans 5 cas, un abcès sous périosté dans 6 cas, un abcès orbitaire dans 4 cas dont deux avaient un empyème frontal associé. L’antibiothérapie initiale était une monothérapie dans 2 cas, une bithérapie dans 6 cas (céfotaxime+fosfomycine) et une trithérapie dans 7 cas (céfotaxime+fosfomycine+flagyl). La durée moyenne du traitement par voie parentérale était de 15jours (11–30jours). Un drainage par voie canthale interne a été pratiqué dans 6 cas. L’évolution était favorable dans 13 cas. Deux patients ont présenté une récidive. Le recul moyen était de 11mois.

Conclusion

Le traitement des ethmoïdites est basé essentiellement sur une antibiothérapie précoce à large spectre. Les formes compliquées nécessitent un traitement médical plus prolongé associé le plus souvent à un drainage chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A137 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Carcinome myoépithélial agressif du trou déchiré postérieur : 1ère description pédiatrique
  • A. Farinetti
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Waardenburg : une cause non rare de surdité chez l’enfant
  • J. Marrakchi, R. Zainine, Z. Riahi, S. Meherzi, S. Abdelhak, N. Beltaief, G. Besbes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.