Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Exophtalmie révélatrice d’un ostéoblastome du sinus maxillaire d’un enfant - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.307 
O. Vella , F. Cuny, L. Robard, C. Bazille
 CHU, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

L’ostéoblastome du sinus maxillaire est une tumeur osseuse bénigne rare, à croissance lente, se localisant préférentiellement au niveau des vertèbres et des os longs. Notre but est de décrire à partir d’une une présentation clinique atypique les symptômes évocateurs d’un ostéoblastome du sinus maxillaire chez un enfant.

Matériel et méthodes

Description d’une observation à l’aide d’une iconographie radiologique.

Résultats

Un enfant de 10ans était atteint d’une exophtalmie droite depuis 1mois. Le bilan clinico-radiologique montrait la mise en évidence d’une tumeur hétérogène avec des composantes osseuses occupant la totalité du sinus maxillaire, soufflant sa paroi postérieure et s’étendant en haut et en avant vers la loge orbitaire. L’histologie initiale, obtenue par voie vestibulaire, était en faveur d’une dysplasie fibreuse. Un traitement chirurgical par voie mixte a ensuite était réalisé associant énucléation du sinus maxillaire et méatotomie moyenne droite. Après relecture des lames, le diagnostic définitif retenu était celui d’ostéoblastome. Après concertation et compte tenu du geste réalisé aucun traitement complémentaire n’a été effectué. La lésion a récidivé 8mois plus tard avec en tomodensitométrie une masse hétérogène et calcifiée occupant le sinus maxillaire, refoulant en dedans la paroi sinuso-nasale et en haut le plancher de l’orbite. Une maxillectomie droite associée à une ethmoidectomie totale par voie combinée a ensuite été nécessaire afin de réaliser l’exérèse complète de la tumeur. Un suivi clinico-radiologique rapproché n’a montré aucune récidive à 5ans.

Conclusion

Seule une étude histologique détermine précisément le diagnostic en éliminant le caractère malin de la tumeur et en la différenciant des autres tumeurs osseuses bénignes. Son traitement en est purement chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A138 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’ostéite alvéolo-mandibulaire d’origine tuberculeuse simulant un lymphome de Burkitt chez un enfant : à propos d’un cas et revue de littérature
  • E. Rachid, C. Merieme, R. Sami, A. Redalah, R. Mohamed, M. Mohamed
| Article suivant Article suivant
  • Manifestations ORL au cours du syndrome de Lesch-Nyhan
  • R. Mahdoufi, K. Dirane, L. Belfaquir, R. Abada, M. Roubal, M. Mahtar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.