Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les mastoïdites extériorisées chez l’enfant : à propos de 18 cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.309 
J. Marrakchi , F. Rabaoui, H. Chahed, S. Meherzi, M. Ben amor, R. Zainine, N. Beltaief, G. Besbes
 Service d’ORL La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

L’otomastoïdite est une atteinte infectieuse des cavités mastoïdiennes associée à des lésions destructives de l’os mastoïdien réalisant une ostéite. Elle fait souvent suite à une otite moyenne aiguë non ou mal traitée. Le but de ce travail est d‘évaluer notre attitude thérapeutique et de juger la place du traitement chirurgical.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 18 cas de mastoïdite aiguë colligés sur une période de 5ans (2008–2013).

Résultats

Cette étude a concerné 18 patients dont l’âge moyen était de 4ans avec des extrêmes de 2mois et 14ans. Le délai moyen de consultation était de 8jours. Le motif de consultation était une tuméfaction rétro-auriculaire. Le coté gauche était atteint dans 11 cas (61 %). Une paralysie faciale périphérique a été objectivée dans un seul cas. La tomodensitométrie des rochers a été pratiquée dans 17 cas. Elle a montré la présence d’une collection sous périostée dans 55 % des cas, une thrombose du sinus latéral et une lyse corticale dans 16 % des cas. Le traitement médical a été instauré chez tous les patients et a consisté en une antibiothérapie par voie IV (céfotaxime+fosfomycine) avec une durée moyenne de 11jours. Dans cinq cas il y a eu recours au traitement chirurgical qui a consisté en une mise plat avec drainage de la collection dans 3 cas et une tympanoplastie en technique ouverte (TTO) dans 2 cas de mastoïdite cholestéatomateuse. L’évolution était favorable chez tous les patients avec absence de récidive après un recul moyen de 2ans et demi.

Conclusion

L’otomastoïdite aiguë extériorisée est une complication qui reste grave. La place de la mastoïdectomie reste controversée, nécessaire pour certains afin d’éradiquer les foyers infectieux et de perméabiliser le défilé atrio-attical, réservée pour d’autres aux formes associées à des complications intra-crâniennes et aux échecs du traitement médical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A139 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Manifestations ORL au cours du syndrome de Lesch-Nyhan
  • R. Mahdoufi, K. Dirane, L. Belfaquir, R. Abada, M. Roubal, M. Mahtar
| Article suivant Article suivant
  • Cholestéatome et fistule cochléaire : diagnostic et prise en charge
  • M. Daval, L. Boyeldieu, C. Foirest, A. Corré, D. Ayache

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.