Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs prédictifs de malignité d’un nodule thyroïdien - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.045 
A. El korbi 1, , K. Harrathi 2, S. Belhadj Rhouma 2, N. Kolsi 2, W. El Abed 2, J. Koubaa 2
1 Service ORL, CHU Fattouma-Bourguiba, Monastir, Tunisia 
2 CHU Fattouma-Bourguiba, Monastir, Tunisia 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Dégager les facteurs prédictifs de malignité d’un nodule thyroïdien.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective à propos de 281 patients opérés pour nodules thyroïdiens ou goitre multinodulaire dans notre service pendant les années 2012 et 2013.

Résultats

Notre série comporte 281 patients dont l’examen histo-pathologique définitif de la pièce opératoire a identifié un cancer chez 42 patients soit 15 % des cas. L’âge moyen des patients était de 44,7ans avec des extrêmes allant de 13 à 81ans. La fréquence du cancer chez les patients de plus que 60ans était de 26 % (p=0,002). La prédominance féminine était nette (86 %). Le risque de malignité était de 35 % chez les hommes et de 12,5 % chez les femmes (p=0,06). Trente patients avaient des antécédents familiaux de thyréopathie. Vingt-quatre parmi eux avaient des nodules bénins et 6 avaient un cancer (p=0,12). Le délai de consultation était inférieur à un an dans 69,5 % des patients ayant un nodule malin et dans 74,8 % de ceux ayant des nodules bénins. Environs 17,4 % des nodules malins et 3 % des nodules bénins étaient accompagnés de dysphonie, dysphagie et/ou dyspnée (p=0,05). Le risque de malignité était de 13,9 % pour les nodules uniques et de 13,5 % pour les goitres multi-nodulaires (p=0,5). La taille moyenne des nodules était de 3,1cm pour les nodules bénins et de 2,7cm pour les nodules malins (p=0,61). La consistance dure du nodule avait un risque de malignité de 62,5 % (p=0,004). Un seul patient avait un nodule fixe qui était malin. La présence d’ADP cervicales avait un risque de malignité à 75 % (p=0,01). Tous nos patients ont bénéficié d’une échographie cervicale. Dans notre série, il n’y avait pas de relation statistiquement significative entre le nombre de nodules (p=0,5), leur siège (p=0,73) et le risque de malignité. Les nodules malins étaient hypoéchogènes dans 70 % des cas (p=0,094), mal limités dans 26 % des cas (p=0,001). 52 % des nodules malins contenaient des microcalcifications contre 3 % des nodules bénins (p=0,02). 17 patients ont eu une cytoponction qui avait conclu à un cancer dans 66 % des nodules dont la malignité était confirmée par l’examen anatomopathologique définitif.

Conclusion

La prise en charge d’un nodule thyroïdien se base sur la distinction entre nodule bénin et nodule malin qui ne sera confirmée que par l’histologie de la pièce opératoire. En pré-opératoire, la présence de certains signes cliniques et ou para cliniques oriente le clinicien vers la forte possibilité de malignité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A14-A15 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La thyroïdectomie totale : étude de la morbidité spécifique
  • M. Sellami, I. Achour, A. Ben Said, A. Kessentini, I. Charfeddine, A. Ghorbel
| Article suivant Article suivant
  • L’envahissement du pôle supérieur de la thyroïde par un carcinome papillaire est-il un facteur de risque de métastase ganglionnaire latérale et justifie-t-il la réalisation d’un évidement latéro-cervical prophylactique ?
  • N. Badois, D. Hartl, H. Lefebvre, O. Choussy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.