Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse et facteurs prédictifs d’échec d’ossiculoplasties par prothèse en titane - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.314 
L. Manfredi , C. Nowak, J. Nevoux, S. Bobin
 CHU Bicêtre, Kremlin Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Étudier les résultats anatomiques et fonctionnels et définir des facteurs prédictifs d’échec des ossiculoplasties par prothèse en titane Kurz.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective de 130 ossiculoplasties (87 TORP et 43 PORP) sur 7ans dans une population adulte. Les données anatomiques et audiométriques ont été analysées en pré-opératoire, à court (55jours) et moyen terme (30mois). Des facteurs prédictifs d’échec ont été analysés par test de Chi2 et régression logistique.

Résultats

Pour l’ensemble de la série : à 55jours le Rinne résiduel est de 19,0dB, le taux d’échec de 19,2 %, à 30mois le Rinne résiduel est de 22,2dB, le taux d’échec de 30,6 %. Les résultats fonctionnels sont meilleurs pour les PORP que pour les TORP (taux d’échec de 9 % contre 24,1 % à court terme, de 27,2 % contre 32 % à moyen terme). Pour les 72 patients suivis à moyen terme, les résultats sont stables. Le taux d’extrusion est de 0,8 %. Les facteurs de risque d’échec significatifs en analyse multivariée sont : l’absence de manche du marteau, la reprise d’otospongiose, le temps opératoire égal ou supérieur à 4, le manque d’expérience du chirurgien et le type de prothèse TORP.

Conclusion

Le rétablissement de l’effet columellaire par prothèse en titane Kurz donne des résultats anatomiques et fonctionnels satisfaisants. Ils sont cependant moins bons principalement en cas de prothèse TORP plutôt que PORP, d’absence de manche du marteau et de temps opératoire égal ou supérieur à 4.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A141 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Labyrinthectomie chimique pour l’hydrops endolymphatique réactionnel post-implantation cochléaire
  • E. Ionescu, A. Bascoul, E. Truy, R. Hermann, H. Thai-van
| Article suivant Article suivant
  • Fracture du manche du marteau : intérêt des reconstructions volumiques au scanner de la chaîne ossiculaire
  • F. Cyna gorse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.