Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La périchondrite aiguë du pavillon : facteurs étiologiques et traitement - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.324 
M. Sellami , I. Achour, M. Makni, A. Khbou, I. Charfeddine, A. Ghorbel
 Service ORL du CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Réaliser une étude de patients présentant une périchondrite aiguë du pavillon de l’oreille et analyser les facteurs étiologiques, les agents bactériologiques en cause, les modalités de traitement et les complications de ces infections.

Matériel et méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective à propos de 14 patients hospitalisés pour une périchondrite aiguë du pavillon sur une période de 10ans. Les patients diabétiques et les périchondrites compliquant une otite nécrosante ont été exclus. Nous avons étudié les données démographiques, étiologiques, les agents pathogènes et le traitement.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 41,6ans (extrêmes de 20 et 80ans). Il y avait une prédominance masculine avec une sex-ratio de 1,3. L’étiologie de la périchondrite était trouvée dans tous les cas et a été dominée par les traumatismes du pavillon ou du conduit auditif externe. Sept patients ont été traités avant l’hospitalisation pendant une durée moyenne de 2,2jours sans amélioration. Le prélèvement bactériologique réalisé chez huit patients a révélé un Pseudomonas aeruginosa chez 5 patients, un Staphylococcus aureus chez 2 patients et négatif chez un patient. Tous les patients ont eu une antibiothérapie parentérale associant la ceftazidime et la ciprofloxacine et qui était adapté au résultat de l’antibiogramme. Tous les patients avaient bénéficié de soins locaux comportant une application d’antiseptiques et d’antibiotique local. Un drainage chirurgical d’une collection compliquant la périchondrite était réalisé chez 4 patients. Ce drainage n’était pas associé à une résection cartilagineuse. La durée moyenne d’hospitalisation était de 8jours chez tous les patients et de 12jours dans les cas où le Pseudomonas était isolé. Après l’hospitalisation les patients étaient mis sous traitement antibiotique oral pendant une durée moyenne de 8jours. Après un recul moyen de 10mois un patient a présenté une atrophie modérée du pavillon alors que les autres patients n’avaient pas de séquelles morphologiques.

Conclusion

La périchondrite aiguë du pavillon se développe souvent suite à un traumatisme externe mineur. Étant donné que le P. aeruginosa représente le principal agent causal, le traitement initial doit inclure des antibiotiques anti-Pseudomonas. Le traitement chirurgical est indiqué dans les formes collectées et en cas de nécrose cartilagineuse. Un traitement précoce permet de prévenir les séquelles morphologiques redoutables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A144 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution des otites externes nécrosantes et de leur prise en charge sur 20 ans : à propos de 106 patients traités sur 20 ans
  • V. Franco-vidal, D. Bonnard, S. Belleudy, S. Fierens, J. Nodimar, N. Reville
| Article suivant Article suivant
  • Schwannome du nerf facial : rapport de 16 cas
  • H. Jia, J. Yang, Z. Wang, Q. Huang, Z. Zhang, H. Wu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.