Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les fistules du canal semi-circulaire latéral secondaires aux otites cholestéatomateuses - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.332 
J. Marie 1, , B. Costentin 2, P. Bouchetemblé 1, D. Dehesdin 1, Y. Lerosey 1, J. Marie 1
1 Service ORL et Chirurgie Cervico-faciale, Centre Hospitalo Universitaire, Rouen, France 
2 Clinique Saint-Hilaire, Rouen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Nous présentons l’expérience des auteurs dans la prise en charge des fistules labyrinthiques secondaires aux cholestéatomes.

Matériel et méthodes

C’est une étude rétrospective de 42 sur 620 patients opérés de cholestéatomes compliqués de fistules du canal semi-circulaire externe entre 1992 et 2012. Les informations suivantes ont été relevées : l’âge, les symptômes pré- et postopératoire, le scanner des rochers préopératoire, le type de fistule, le choix de la technique chirurgicale, et le devenir audiométrique.

Résultats

Sur les 42 patients, 29 étaient des hommes, et 13 étaient des femmes. L’âge moyen était de 40,8ans. La durée moyenne de suivie était de 6,7ans. Les symptômes les plus fréquents étaient l’otorrhée (83 %), la sensation d’hypoacousie (51 %), et les vertiges (44 %). Le diagnostic de fistule labyrinthique était faite sur le scanner préopératoire dans 88 % des cas. Dix-neuf patients avaient une fistules type I (45 %), 18 type II (43 %) et 5 type III (12 %). Dans tous les cas, l’éradication complète de la matrice du cholestéatome et le comblement au niveau de la fistule par du matériel autologue ont été réalisés. Dix-neuf pour cent des patients ont été opérés en technique fermée, et 81 % des patients en technique ouverte. L’audition était préservée ou améliorée dans 86 % des cas, 9 % des cas ont eu une cophose postopératoire.

Conclusion

L’exérèse complète et méticuleuse de la matrice du cholestéatome en un temps associée à l’occlusion du canal semi-circulaire externe par de la poudre d’os et de l’aponévrose temporale sont une méthode efficace pour le traitement des fistules labyrinthiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A146-A147 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats de l’implantation cochléaire dans les surdités génétiques
  • Y. Rous, I. Rous, H. Lebdi, A. Chknane
| Article suivant Article suivant
  • Index

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.