Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La tuberculose nasale : à propos d’un cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.351 
S. Rokhssi
 Hôpital des spécialités, Rabat, Maroc 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

La localisation nasale est rare, elle est caractérisée par une présentation clinique polymorphe et non spécifique, posant souvent un problème de diagnostic différentiel. Nous rapportons un cas de localisation nasale isolée.

Matériel et méthodes

Patiente âgée de 80ans, sans antécédents particuliers, qui a présenté depuis quatre 4ans, une tuméfaction de la pyramide nasale associée à une rhinorrhée croûteuse avec une obstruction nasale bilatérale, sans épistaxis ni hyposmie. Elle ne rapportait pas de fièvre, ni de signes généraux ou de signes respiratoires. L’examen physique a montré une augmentation du volume de la pyramide nasale associée à une ulcération de l’aile narinaire droite, le tout est recouvert d’une peau inflammatoire. L’endoscopie nasale a montré une rhinite croûteuse bilatérale et une perforation de la cloison nasale. Au scanner du massif facial, on a retrouvé un processus tissulaire du septum nasal hypodense se rehaussant après injection de produit de contraste qui s’étend en avant aux ailes narinaires, en arrière aux fosses nasales arrivant au contact des cornets moyens, en bas au palais osseux qui est lysé par endroits. La biopsie nasale avait conclu à une granulomatose sans nécrose caséeuse. Une tuberculose nasale a été évoquée devant des éléments de présomption clinicohistologiques : notion de contage tuberculeux dans la famille proche, l’intradermoréaction à la tuberculine phlycténulaire et la présence de granulomatose. Les prélèvements bactériologiques dans les crachats étaient négatifs. Le bilan pulmonaire a retrouvé quelques bronchectasies. La patiente a bénéficié d’une quadrithérapie antituberculeuse à base d’isoniazide, rifampicine, éthambutol et pyrazinamide avec une bonne évolution clinique.

Résultats/Conclusion

La tuberculose nasale est souvent de diagnostic difficile. Il faudrait l’évoquer devant tout signe rhinologique inexpliqué et résistant au traitement habituel. Son pronostic est favorable sous une antibiothérapie antituberculeuse classique et précoce.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A152-A153 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rhinite atrophique de l’enfant : difficultés diagnostiques et thérapeutiques (à propos d’un cas clinique)
  • M. Nedjar, F. Smati, S. Tellai
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage des troubles de l’odorat dans le district d’Abidjan (Côte d’Ivoire)
  • K. Badou, Y. Kouassi, E. Messou, Y. Koffi, J. Kouassi-njeundo, M. Tanon-anoh

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.