Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêts et limites de la chirurgie endonasale dans le traitement des papillomes inverses - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.356 
J. Marrakchi , R. Zainine, S. Meherzi, A. Mediouni, F. Rabaoui, M. Ben amor, N. Beltaief, G. Besbes
 Service d’ORL La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le papillome inversé (PI) est la plus fréquente des tumeurs des cavités naso-sinusiennes. Il s’agit d’une tumeur bénigne mais agressive avec un risque non négligeable de dégénérescence et de récidive. Le but de ce travail est de préciser les indications et les limites de la chirurgie endoscopique dans le traitement des papillomes inversés.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective portant sur 32 cas de papillome inversé opérés dans notre service sur une période de 14ans (2000–2013).

Résultats

Notre série comportait 25 hommes et 7 femmes. L’âge moyen était de 47,9ans. Les signes fonctionnels étaient dominés par l’obstruction nasale. Le bilan radiologique a comporté une TDM du massif facial dans 100 % des cas et une IRM dans 95 % des cas. Le traitement était chirurgical dans tous les cas. Vingt et un patients ont été opérés par voie endonasale exclusive. Neuf patients ont nécessité une voie combinée (endonasale+externe). La voie externe a été adoptée chez 2 patients. Une récidive postopératoire a été notée chez 3 patients. Le recul moyen était de 9mois.

Conclusion

La voie endonasale est devenue la technique de choix dans le traitement du papillome inversé. Néanmoins, elle reste insuffisante dans certaines situations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A154 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Imagerie des mucocèles nasosinusiennes
  • J. Marrakchi, S. Meherzi, B. Rim, S. Akkari, M. Ben amor, R. Zainine, N. Beltaief, G. Besbes
| Article suivant Article suivant
  • Le synovialosarcome naso-sinusien (à propos d’un cas)
  • J. Marrakchi, A. Ben ourghem, H. Chahed, M. Masmoudi, M. Ben amor, R. Zainine, N. Beltaief, G. Besbes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.