Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Polypose nasosinusienne : existe-t-il des facteurs prédictifs de récidive après traitement chirurgical ? - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.359 
A. El korbi , N. Kolsi, B. Alaya, Z. Ben rhaiem, K. Harrathi, J. Koubaa
 Service ORL, CHU Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le but est de rechercher des facteurs prédictifs de récidive après chirurgie de la polypose nasosinusienne.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective à propos de 154 cas de PNS opérées dans notre service sur une période de 12ans (2002–2013). L’âge moyen de nos patients était de 39ans avec une discrète prédominance masculine. Le traitement chirurgical était une ethmoïdectomie fonctionnelle ou une nasalisation (ethmoïdectomie radicale réglée). Une récidive après chirurgie a été retrouvée dans 36 cas (23,3 %) après un recul moyen de 3ans. On a divisé ainsi les patients en deux groupes : G1 regroupant les patients ayant une récidive et G2 les patients sans récidives. On a comparé la fréquence de certains facteurs dans les 2 groupes.

Résultats

Parmi les récidives 33 cas étaient des récidives mineures stabilisées par un traitement médical et 3 cas de récidives majeures nécessitant une reprise chirurgicale. On a noté que le syndrome de Widal était plus fréquent dans le groupe G1 estimé à 16,6 % comparé au G2 qui était à 12,7 % mais sans relation significative (p : 0,54). La présence d’un asthme associé à la PNS ne semble pas être un facteur influençant la récidive (22,2 % du G1 et 29,6 % du G2 et p : 0,38). Les antécédents de chirurgie naso-sinusienne étaient plus fréquents dans le groupe G1 (G1 : 19,4 %, G2 : 11 %) mais sans relation significative avec le risque de récidive (p : 0,18). Les formes exubérantes de PNS étaient aussi fréquentes dans le groupe G1 que G2 et sans relation significative avec le risque de récidive (p : 0,87).

Conclusion

Le traitement chirurgical a certes amélioré les résultats thérapeutiques de la polypose nasosinusienne, mais il garde aussi des limites. La récidive après une telle chirurgie semble être influencée par certains facteurs mais aucune relation significative n’était trouvée dans notre série.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A155 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les ostéomes des sinus paranasaux : à propos de 8 cas
  • R. Mahdoufi, I. Barhmi, K. Dirane, R. Abada, M. Roubal, M. Mahtar
| Article suivant Article suivant
  • Complications orbitaires des sinusites : diagnostic et prise en charge thérapeutique
  • H. Khaled, A. El korbi, S. Belhadj rhouma, H. Chouchène, N. Kolsi, J. Koubaa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.