Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tumeur fibreuse solitaire avec extension endocrânienne - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.364 
K. Chikh 1, , I. Fergoug 2, H. Soltani 1, M. Ghouadni 1, M. Mehadji 1
1 Etablissement hospitalo universiataire D’ORAN, Oran, Algérie 
2 Centre hospitalo universitaire d’Oran, Oran, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Définir le profil clinique, endoscopique et radiologique de ce type particulier de tumeur ainsi que l’aspect thérapeutique.

Matériel et méthodes

Patient K R., âgé de 41ans, est admis à notre niveau pour la prise en charge d’une obstruction nasale bilatérale évoluant depuis environ 8ans associée a une déformation de la pyramide nasale. L’examen clinique retrouve une formation tumorale rose pale obstruant totalement les deux fosses nasales dure et qui ne saigne pas au contact sans douleur ni épistaxis associé et sans adénopathie cervicales palpables, un scanner retrouve un comblement tissulaire de la fosse nasale droite avec importante ostéolyse de la cloison nasale et extension en dedans vers la fosse nasale contro-laterale. Extension en haut vers les cellules ethmoïdales, et endocrânienne au niveau de la région basi-frontale. Une biopsie de cette formation au niveau de la fosse nasale droite revient en faveur d’un fibrome solitaire. Le patient a été opéré par notre équipe et l’équipe de neurochirurgie par la voie sus-sourcilière combiné a la voie para-latéro-nasale permettant l’exérèse complète de la masse avec réparation du dèfect basicrânien par un fragment d’os avec de la Gallia et de la colle biologique.

Résultats

L’évolution fut marquée par l’apparition d’une rhinoliquorrhée qui a disparue après 72heures. L’étude anatomopathologique avec immuno-marquage a confirmé le diagnostique.

Conclusion

La tumeur fibreuse solitaire des fosses nasales est une tumeur rare surtout a extension endocrânienne cette localisation pose un grand problème de prise en charge ; vue l’absence son l’évolution qui est imprécise avec un potentiel de récidive et de malignité non négligeable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A156-A157 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Complications intracrâniennes des sinusites frontales: à propos de 12 cas
  • I. Barhmi, N. Tazi, L. El jahd, R. Abada, M. Roubal, M. Mahtar
| Article suivant Article suivant
  • Caractérisation des sous-populations de cellules gliales olfactives de la muqueuse olfactive et de leur micro-environnement, après culture cellulaire, par étude transcriptomique en micro-array
  • N. Bon-mardion, A. Honoré, C. Duclos, A. Mayeur, N. Guérout, J. Marie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.