Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le kyste nasolabial : une entité à redécouvrir - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.369 
J. Marrakchi , S. Meherzi, R. Bechraoui, D. Chiboub, M. Ben amor, R. Zainine, N. Beltaief, G. Besbes
 Service d’ORL La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le kyste nasolabial (KNL) est une lésion kystique d’origine épithéliale non odontogénique des maxillaires. Son étiopathogénie est controversée. Son exérèse permet sa guérison. Le but de notre travail est de rappeler les aspects cliniques et radiologiques de cette entité et de discuter les différentes modalités thérapeutiques.

Matériel et méthodes

Nous rapportons 66 cas colligés de patients traités pour KLN entre 2000 et 2013.

Résultats

Notre population était constituée de 30 hommes et 36 femmes. L’âge moyen était de 39ans (de 24 à 55ans). Le motif de consultation était une tuméfaction du plancher narinaire dans tous les cas et une obstruction nasale chez 38 patients. Le délai moyen de consultation était de 19mois. La tuméfaction était bilatérale chez 3 patients. La TDM pratiquée chez 26 patients révélait une formation kystique d’un diamètre moyen de 19mm. Une IRM a été faite chez un patient. L’exérèse chirurgicale du kyste a été faite par voie vestibulaire chez 95 % des patients. Les autres patients ont été opérés par voie endoscopique. L’examen histologique a confirmé le diagnostic de kyste du seuil narinaire dans tous les cas. Aucune récidive n’a été notée.

Conclusion

Le KNL est une pathologie rare. La radiologie n’est pas spécifique et le scanner peut être utile. Le traitement de choix est l’exérèse chirurgicale. La voie endoscopique endonasale semble être une nouvelle alternative thérapeutique intéressante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A158 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de l’imagerie dans les sinusites aspergillaires invasives
  • J. Marrakchi, R. Zainine, D. Chiboub, S. Akkari, M. Ben amor, N. Beltaief, G. Besbes
| Article suivant Article suivant
  • Les complications oculo-orbitaires des sinusites : étude prospective à propos de 20 cas
  • B. Belhoucha, K. Hssaine, Y. Rochdi, H. Nouri, L. Aderdour, A. Raji

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.