Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dilatation des sténoses caustiques œsophagiennes chez l’enfant - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.390 
J. Mansouri , K. Chikh
 EHU, Oran, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

L’ingestion de produit caustique chez l’enfant reste un accident assez fréquent et sa complication est la sténose. Le traitement pour certaines formes repose sur la dilatation sous œsophagoscopie. L’objectif est d’évaluer l’efficacité de ces dilatations.

Matériel et méthodes

L’étude porte sur 60 patients d’age pédiatrique ayant subit des dilatations sous œsophagoscopie pour sténose caustique de l’œsophage. Tous les enfants ont beneficie d’une fibroscopie digestive et d’un TOGD. Le délai entre l’ingestion et le diagnostic de sténose est de 21jours. La sténose est serrée dans 40 % des cas,moyennement serrée dans 50 % des cas et dans 10%elle est large. L’évaluation est basée sur la dysphagie,la reprise pondérale, l’amélioration de l’anémie préexistante et sur l’évolution du diamètre sténotique.

Résultats

Les 60 patients étaient inclus et les ingestions étaient toutes accidentelles. Ils ont tous bénéficié d’une dilatation et le taux de succès est de 98 %. Un patient a été adresse en chirurgie infantile pour transplant colique. Aucune perforation au cours de ces dilatations n’a été constatée.

Conclusion

L’efficacité des dilatations œsophagiennes est une alternative de choix dans la prise en charge des sténoses œsophagiennes C’est une méthode simple d’une grande innocuité avec d’excellents résultats. C’est le traitement utilisé en première intention dans les sténoses courtes la chirurgie de remplacement œsophagien etant réservée aux échecs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A164 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kyste hydatique parotidien primitif. À propos d’ un cas
  • L. Sellah, M. Gouadni, M. Bouali, M. Mehadji
| Article suivant Article suivant
  • L’accés trans méatique modifié pour l’implantation cochléaire
  • B. Mostafa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.