Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’accés trans méatique modifié pour l’implantation cochléaire - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.391 
B. Mostafa
 Université Ain-Shams, Le caire, Egypt 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Presenter une variante de technique chirurgicale pour l’implantation cochléaire ; les resultats et les avantages.

Matériel et méthodes

Cent vingts patients ont étés implantés entre janvier 2010 et décembre 2012 et suivis entre 6 et 30 mois. Leur âge variait 2–16 (moyenne 3,4 années) et le ratio hommes: femmes de 2,1:1. Intervention : une technique transméatique sans mastoidectomie a été adoptée avec une incision soit endaurale ou retro-auriculaire. L’électrode est canalisée dans une rigole ouverte dans le conduit auditif externe postero-superieur et reconstruite par le cartilage autologue et le fascia. La fenêtre ronde a été utilisée pour l’insertion chez 110 patients alors qu’une cochléostomie a été réalisée chez 10.

Résultats

Le temps chirurgical lui-même varie entre 40 et 60minutes (moyenne 50,78min). Il y avait 105 insertions complètes et 15 insertions partielles (5 drillouts). Il n’y avait pas de complications majeures. Il y avait six lésions de la corde du tympan, 4 cas avec l’exposition de l’électrode avec 2 justifiant la révision et 6 cas avec granulations dans le conduit auditif externe qui ont bénéficiés d’un traitement médical.

Conclusion

La technique transcanalaire modifié à la reconstruction est une technique facilement reproductible polyvalent directe, avec un risque opératoire minimal,un temps operatoire réduit et qui peut être adaptée à presque toutes les situations anatomiques possibles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A164 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dilatation des sténoses caustiques œsophagiennes chez l’enfant
  • J. Mansouri, K. Chikh
| Article suivant Article suivant
  • Mise au point d’un instrument d’empreinte protéomique du liquide endocochléaire : efficacité chez l’animal
  • E. Boyer, A. Karkas, F. Berge, S. Schmerber

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.