Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Exérèse endoscopique des cancers naso-sinusiens : notre expérience sur 10 ans autour de 28 cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.065 
O. Choussy, J. Merrifield , A. Paviot, D. Dehesdin
 CHU de Rouen, Rouen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Les cancers naso-sinusiens sont des cancers rares (1,5–2 % cancers des VADS) touchant principalement les hommes entre 60 et 70ans. La localisation la plus fréquente est le sinus maxillaire avec prédominance histologique du carcinome épidermoïde puis l’ethmoïde avec l’adénocarcinome dans les suites d’une exposition aux poussières de bois. Leur traitement est principalement chirurgical. Les techniques d’imagerie (TDM et IRM) et de chirurgie endo-nasale se sont dévéloppées ces 10 dernières années. Ces dernières supplantent les voies externes (trans-faciales para-latéro-nasales, sous fronto-orbito-nasales et sous-labiales) car réalisées dans des conditions de sécurité, avec des marges d’exérèse et une survie sans récidive similaires avec une moindre morbi-mortalité, durée d’hospitalisation et donc de coût. Elle ne peut cependant parfois remplacer les voies mixtes neurochirurgicale lors d’une extension massive endo-cérébrale. À l’inverse les localisations postérieures sons difficiles d’accès sans abord endoscopique.

Matériel et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective sur 10ans du 01/01/2004 au 01/05/2014 visant à relever les avantages de la chirurgie par voie endoscopique.

Résultats

Vingt-huit patients opérés par voie endo-nasale étaient inclus. 7 ont présenté un adénocarcinome (type intestinal : 5 (4 menuisiers, 1 sans exposition retrouvée) et 2 non intestinaux), 5 carcinomes épidermoïdes, 4 mélanomes muqueux, 3 esthésioneuroblastomes, 6 sarcomes, 2 lymphomes, 1 plasmocytome. Le stade TNM était réparti de T1 à T4a. La moyenne d’âge était de : 63,9ans (93 à 34ans). L’étude du sexe retrouvé 12 femmes pour 16 hommes. La durée moyenne d’hospitalisation avec réalisation d’une résection méningée per-opératoire était de 5jours et de 2jours sans résection méningée, contre une moyenne de plus de 10jours pour les voies mixtes neurochirurgicales et les voies externes pures. Les complications ont été : 2 brèches orbitaires non compliquées – 2 saignements dont 1 récidivant en postopératoire nécessitant une transfusion après méchage au SURGICEL. La présence d’une rhinite crouteuse dont la durée semble majorée par la décision d’une radiothérapie post-opératoire. Aucune méningite postopératoire n’est retrouvée.

Conclusion

La chirurgie endoscopique apparaît être une alternative à la chirurgie classique avec des complications moindres notamment pour les sujets fragiles pour lesquels la survenue d’un risque neurologique, hémorragique ou infectieux serait catastrophique. Les différentes techniques de comblement permettent de fortement diminuer le risque de méningite associé à ce geste aidées par la vaccination anti-pneumococcique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A22 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les lymphomes non hodgkiniens révélés par une atteinte sino-nasale : étude rétrospective à propos de 22 cas
  • M. Lombard, A. De Keating Hart, J. Boyer, A. Moreau, F. Espitalier, O. Malard
| Article suivant Article suivant
  • Validation d’un schéma anatomique tridimensionnel adapté à la résection des tumeurs malignes naso-sinusiennes
  • P. Bastier, A. Lechot, L. De gabory

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.