Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Attitude thérapeutique vis-à-vis des reliquats tumoraux des fibromes nasopharyngiens - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.067 
R. Kania, H. Dang , B. Verillaud, P. Vironneau, E. Sauvaget, P. Herman
 CHU Lariboisière, AP–HP, Paris 7, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le fibrome nasopharyngien (FNP) présente un risque important d’exérèse incomplète du fait de l’existence de nombreux prolongements ancrés dans l’os et les fissures et foramens de la base du crâne. Le but de cette étude est de décrire l’attitude thérapeutique vis-à-vis des reliquats tumoraux des FNP après chirurgie première.

Matériel et méthodes

Tous les patients présentant un fibrome nasopharyngien opérés de 2006 à 2014 ont été inclus dans l’étude. Ont été analysés le type de traitement chirurgical, la présence ou non de reliquats tumoraux, leur localisation et enfin l’issue de diverses stratégies : surveillance, reprise chirurgicale ou radiothérapie.

Résultats

Cinquante-trois patients ont été inclus âgé de 9 à 32ans (âge moyen : 17ans). Quatre patients ont eu un abord transfacial, 1 a eu un abord combiné endoscopique et externe et 48 un abord endoscopique seul. Dix-sept patients ont présenté un résiduel tumoral en post-opératoire. Six patients ont bénéficié d’un traitement complémentaire, par chirurgie endoscopique dans 4 cas et par radiothérapie dans 2 cas. Les autres patients ont eu une surveillance simple de l’évolution du reliquat par IRM à 3 mois puis annuelle sans progression ultérieure du reliquat.

Conclusion

L’attitude thérapeutique vis-à-vis des reliquats tumoraux dépend de leur volume, leur localisation et leur vascularisation. En cas de reliquats accessibles, une reprise chirurgicale précoce est préconisée ; sinon il faut trancher entre irradiation en cas de résiduel non résécable avec développement intra-crânien et afférences carotidiennes internes, ou simple surveillance qui permet de mettre en évidence une involution progressive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A23 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Validation d’un schéma anatomique tridimensionnel adapté à la résection des tumeurs malignes naso-sinusiennes
  • P. Bastier, A. Lechot, L. De gabory
| Article suivant Article suivant
  • Formes atypiques des papillomes inversés naso-sinusiens ; à partir d’une série de 110 patients
  • J. Lassave, G. Pierre, V. Trevillot, C. Cartier, R. Garrel, L. Crampette

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.