Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Implantation cochléaire par cochléostomie minimale invasive robot assistée : faisabilité et comparaison de 2 faisceaux d’électrodes - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.084 
F. Venail 1, , B. Bell 2, M. Akkari 3, W. Wimmer 2, T. Williamson 2, S. Weber 2
1 CHU Montpellier, Montpellier, France 
2 ARTORG Center for Biomedical Engineering Research, University of Bern, Berne, Switzerland 
3 CHU Gui de Chauliac, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Des publications récentes ont montré que la chirurgie robot assistée permet l’implantation de faisceaux d’électrodes à travers une cochléostomie fraisée au travers d’un tunnel osseux unique. Dans cette étude, nous avons cherché à savoir si des faisceaux d’électrodes de différents fabricants pouvaient être implantés par cette approche.

Matériel et méthodes

Des cone beam CT ont été réalisés sur dix os temporaux cadavériques suite au placement de vis de repérage. Après enregistrement et rendu 3D, la trajectoire du tunnel de fraisage et la position de la cochléostomie ont été définies pour viser le centre de la rampe tympanique du tour basal, tout en veillant à réduire le risque de lésions du nerf facial. Des faisceau d’électrodes Medel Flex 28 et Cochlear CI422 ont été implantés, et leur positionnement a été vérifié par cone beam CT. Enfin, les os temporaux ont été disséqués pour évaluer les dommages causés par le fraisage du tunnel.

Résultats

Le site de la cochléostomie était positionné dans la rampe tympanique dans 9 cas sur 10. L’insertion du faisceau d’électrodes a été possible dans 19 cas sur 20. Aucun dommage du nerf facial n’a été observé. La différence moyenne entre la trajectoire planifiée et la trajectoire post-opératoire était 0,16±0,19mm au niveau du nerf facial. La profondeur moyenne de l’insertion était de 305,5±55,2 et 243°± 32,1° avec les faisceaux Medel et Cochlear respectivement.

Conclusion

la chirurgie assistée par robot est un outil fiable permettant l’implantation cochléaire via une cochléostomie. Les solutions techniques doivent être trouvées pour améliorer l’insertion des faisceaux d’électrodes en utilisant cette approche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A30 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison des forces d’insertions de trois techniques d’insertions dans un modèle anatomique de scala tympani
  • Y. Nguyen, G. Kazmitcheff, D. De seta, M. Miroir, E. Ferrary, O. Sterkers
| Article suivant Article suivant
  • Influence du type de porte électrode et de ses caractéristiques d’insertion sur les performances auditives après implantation cochléaire
  • M. Marx, C. Molinier, B. Escudé, B. Lepage, O. Deguine, B. Fraysse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.