Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Détection et rôle du virus papilloma humain dans les carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou en Afrique noire - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.105 
E. Minka Ngom , R. Njock
 Hopital Général de Douala, Douala, Cameroun 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le virus du papillome humain ou Human Papillomavirus (HPV), est un virus à ADN qui fait partie de la famille des Papillomaviridae. La situation des carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou HPV induits est très peu connue en Afrique noire. Ceci a été le leitmotiv pour la réalisation de cette étude préliminaire afin de ressortir le profil viral HPV des carcinomes épidermoïdes des voies aéro-digestives supérieures (VADS) dans deux villes en Afrique noire.

Matériel et méthodes

Nous avons réalisé une étude prospective, analytique et descriptive. Une étude d’une durée de 14 mois du 1er décembre 2011 au 1er février 2013. Tous les patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou étaient inclus, étaient exclus tous ceux qui refusaient d’adhérer ou qui avaient des carcinomes non épidermoïdes. Les pièces biopsiques ou opératoires étaient conservées à–70°C La détection a été faite par PCR avec Abbott RealTime PCR HR-HPV, utilisant l’appareil Abbott m2000rt pour l’amplification et la détection. L’analyse des données a été faite grâce aux logiciels Epi Info 2011 et Windows Excel 2007.

Résultats

Nous avons reçu 51 patients, avec une incidence annuelle estimée à 0,19 %. L’âge moyen était de 49ans, le Sex ratio était de 1,7/1 en faveur des hommes. Nous avons exclu trois échantillons de l’analyse des données de biologie moléculaire du fait de leur détérioration. Les comportements sexuels à risque étaient beaucoup plus présents chez les patients HPV+ notamment 61,5 % pour le sexe oral, 92,3 % pour les rapports sexuels non protégés, et 30,7 % pour les partenaires sexuels multiples. Les patients HPV+ semblaient être moins exposés à l’intoxication alcoolo-tabagique, que les patients HPV-. La prévalence du HPV était de 27 % (95 % [IC : 24,5–91,5]). Les localisations tumorales les plus représentées dans la population des HPV+ sont l’oropharynx, la cavité buccale. La détection du HPV-16 était évaluée à 66,7 % (95 % [IC : 38,6–90,9]), suivie par le HPV- « autre » détecté 26,6 %, deux co-infections du HPV « Autres » avec le HPV-16 et le HPV-18 à 15,4 %.

Conclusion

Les carcinomes épidermoïdes des voies Aérodigestives Supérieures HPV induits, existent dans notre contexte. La prévalence semble sous-estimée au vu des limites que nous avons rencontrées pendant la réalisation de cette recherche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A38-A39 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La translocation MECT1-MAML2 dans les carcinomes muco-épidermoïdes des glandes salivaires : implications diagnostique et pronostique
  • B. Fihri, S. Vergez, E. Uro-coste, E. Serrano, B. Vairel
| Article suivant Article suivant
  • Video head impulse test et chirurgie vestibulaire canalaire
  • P. Lorin, J. Sircoglou, C. Vincent

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.