Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Attraction de la vertical visuelle subjective vers le côté de la présentation initiale de la barre : effet de l’âge, du sexe et des désordres vestibulaires - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.107 
A. Bozorg Grayeli 1, M. Toupet , 2, C. Van nechel 3
1 CHU de Dijon, Université de Bourgogne, Dijon, France 
2 Centre d’Explorations oto-neurologiques, Paris, France 
3 CHU de Brugmann, Bruxelles, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

La déviation de la verticale visuelle subjective (VVS) du côté de la présentation initiale de la barre a été déjà décrite dans un petit échantillon de patients. Le but de ce travail était de mesurer cet effet dans une large population de patients et de sujets sains. De plus, nous avons étudié l’effet du sexe, de l’âge et de la pathologie vestibulaire sur cette déviation induite.

Matériel et méthodes

Six mille quatre cent vingt patients consécutifs avec un large éventail de pathologies vestibulaires et 315 sujets sains ont bénéficié d’un examen clinique et instrumental complet incluant la mesure de la VVS. La moyenne d’âge était de 55ans (extrêmes : 3–97ans) et le sexe ratio était de 0,6. Pour la VVS, la barre phosphorescente a été présentée dans l’obscurité totale 12 fois, placé alternativement 45° à gauche ou à droite. À chaque fois, le patient a redressé la barre à la verticale avec une télécommande.

Résultats

En moyenne, la VVS était déviée vers le côté de la présentation de la barre chez les sujets sains et les patients. L’effet a progressivement disparu avec la répétition des mesures. L’attraction visuelle définie par la somme des déviations après les 12 mesures était plus importante chez les femmes que les hommes (6,5±0,28 degrés, n=4241 versus 3,8±0,29, n=2521, p< 0,0001, test t non pairé) ainsi que chez les sujets jeunes (<20ans) et les seniors (51–79ans) en comparaison au groupe de 20–50ans (0,59±0,16 degrés, n=218 et 0,25±0,06, n=3594 versus 0,05±0,05, n=2382 respectivement, p<0,001, ANOVA). Cet effet était indépendant du type de désordre vestibulaire. L’effet de l’âge était indépendant de celui du sexe.

Conclusion

Le côté de la présentation de la barre influence la VVS quel que soit le trouble vestibulaire. Cet effet est plus important chez les femmes, les enfants et les personnes âgés. Il est probablement lié à un model interne de traitement des informations visuelles, otolithiques et proprioceptives variant avec le sexe et l’âge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A39 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Video head impulse test et chirurgie vestibulaire canalaire
  • P. Lorin, J. Sircoglou, C. Vincent
| Article suivant Article suivant
  • Le rôle des tests paracliniques dans le diagnostic des étourdissements cervicogéniques
  • I. Saliba, B. L’heureux-Lebeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.