Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

A multicenter and case-control study of human papillomavirus and laryngeal cancer in a Chinese population - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.126 
Y. Xu 1, , W. Jiadong 1, D. Pin 2, Y. Shankai 3
1 Shanghai Renji Hospital, Shanghai, China 
2 Shanghai First People's Hospital, Shanghai, China 
3 Shanghai Sixth People's Hospital, Shanghai, China 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Substantial molecular evidence suggests a role for human papillomavirus (HPV) in the pathogenesis of laryngeal squamous cell carcinoma (LSCC), but epidemiologic and prognosis data have been inconsistent in a Chinese population.

Matériel et méthodes

This multicenter and case control study included 674 LSCC patients and 674 control patients treated in three centers in Shanghai from 2006 till 2013. We used immunohistochemistry (IHC) and GenoArray genotyping assay to evaluate the HPV infection status and determined its prevalence and influence on disease prognosis.

Résultats

The total prevalence of HPV DNA was 4,9 % (33/674) in LSCC patients and 0 % (0/674) in control cases in our series (P<0,01). HPV positive was more common in nonsmokers (13 % nonsmokers vs. 6 % somkers, P<0,05), in nondrinkers (11 % nondrinkers vs. 6 % drinkers, P<0,05) and in supraglottic LSCC (12 % supraglottic, 7 % glottic vs. 0 % subglottic, P<0,05). In 33 HPV positive patients, 28 (84.8 %) were HPV-16, 2 (6.1 %) were HPV-18, and 1 (3.0 %) each HPV-31, HPV-45 and HPV-33 positive. The 3-year overall survival rate was 76.3 % for HPV positive patients and 70.7 % for HPV negative patients (P=0.30). The 3-year disease progression-free rate was 65.1 % for HPV positive patients and 58.3 % for HPV negative ones (P=0.37).

Conclusion

A very low prevalence of HPV was among LSCC patients in a Chinese population. HPV was more common in nonsmokers, non-drinkers and supraglottic LSCC patients. The presence of HPV DNA was not associated with patients’ overall survival and disease progression-free rate in our series.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A47 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Catégorisation libre des sons naturels par les sujets implantés cochléaires
  • M. Marx, E. Collett, P. Barone, P. Gaillard, B. Fraysse, O. Deguine
| Article suivant Article suivant
  • Observation à long terme des patients traités par crico-hyoido-épiglottopexies
  • M. Fei

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.