Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Paralysie récurrentielle unilatérale et syndrome d’hyperventilation : étude pilote - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.132 
J. Papon 1, H. Dang , 2, L. Boyer 3, A. Lino 3, F. Zerah 3, A. Coste 4
1 CHU de Bicêtre, Bicêtre, France 
2 Mondor et CHIC, Paris, France 
3 Mondor, Créteil, France 
4 CHIC et Mondor, Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le larynx joue un rôle dans la respiration par régulation de la pression intra pulmonaire. La paralysie récurrentielle (PR) unilatérale peut s’associer à des symptômes respiratoires du fait d’une diminution de la pression sous glottique et d’une fuite glottique. Ces symptômes sont variés, peu étudiés et pourraient correspondre à un syndrome d’hyperventilation (SHV). Le SHV est un ensemble de symptômes induits par une hyperventilation physiologiquement inappropriée, reproductible et volontaire. Le but du travail est de rechercher si le SHV pourrait être la cause des dyspnées chroniques inexpliquées chez des patients ayant une PR unilatérale post chirurgicale.

Matériel et méthodes

Une recherche de SHV par questionnaire de Nijmejjen et test d’hyperventilation avec mesure de la pression du CO2 en fin d’expiration (PETCO2) a été réalisé prospectivement dans une série de 8 patients ayant une PR unilatérale iatrogène (chirurgie thyroïdienne) de plus de 3 mois et se plaignant de symptômes respiratoires à type de dyspnée chronique avec intolérance à l’effort. Des explorations respiratoires et cardiaques ont été réalisées pour rechercher une autre cause de dyspnée chronique.

Résultats

Parmi les 8 patients testés, 2 patients ont été exclus car l’un présentait une cardiomyopathie hypertrophique et l’autre un trouble ventilatoire mixte. Parmi les 6 patients inclus, 3 avaient un score supérieur à 23/64 au questionnaire de Nijmejjen, faisant suspecter un SHV. Finalement, le diagnostic de SHV était confirmé chez 5 patients dont le test d’hyperventilation était positif (i. e. PETCO2 après 3minutes d’hyperventilation+3minutes de repos<PETCO2 de base).

Conclusion

Cette étude pilote montre que le SHV peut être évoqué chez les patients ayant une PR unilatérale et se plaignant d’une dyspnée inexpliquée. Une étude à plus large échelle serait nécessaire afin d’évaluer l’incidence du SHV au cours de la PR. L’intérêt de ce travail permettrait de proposer un traitement simple et efficace du SHV, reposant sur la kinésithérapie respiratoire avec réadaptation à l’effort.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A49 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réhabilitation des fonctions laryngées par un nouveau concept de prothèse intralaryngée
  • A. Dupret-bories, P. Schultz, N. Vrana, T. Raguin, C. Debry
| Article suivant Article suivant
  • Dysphagie aiguë inaugurale d’une crise myasthénique nécessitant une prise en charge réanimatoire
  • L. Tanaka, I. Gharzouli, N. Le clerc, T. Cloutier, D. Salvan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.