Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation multicentrique des stratégies de prise en charge des carcinomes T1a du plan glottique - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.143 
N. Fakhry 1, , S. Vergez 2, L. Santini 3, P. Dessi 3, E. Babin 4, A. Giovanni 3
1 Service ORL, CHU la Timone, Marseille, France 
2 CHU Rangueil-Larrey, Toulouse, France 
3 CHU La Timone, Marseille, France 
4 CHU Côte de Nacre, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Évaluer, par questionnaire, les pratiques des chirurgiens ORL prenant en charge des cancers débutants du plan glottique classés T1a, c’est-à-dire n’atteignant qu’une seule corde vocale.

Matériel et méthodes

Un questionnaire a été adressé aux différents chirurgiens prenant en charge des cancers du larynx en France, Belgique et Suisse. Une analyse descriptive et comparative des pratiques des différents centres a été effectuée. Les paramètres pouvant faire varier la stratégie thérapeutique ont été analysés.

Résultats

Soixante-neuf chirurgiens ont complété le questionnaire (58 en France, 10 en Belgique et 1 en Suisse). Dans l’exemple d’un homme de 50ans, tabagique actif, sans antécédent carcinologique, et présentant un carcinome épidermoïde du tiers moyen de la corde vocale classé T1aN0M0, bien exposable en laryngoscopie, 91 % des chirurgiens proposaient un traitement par chirurgie endoscopique au laser, 2 % un traitement par radiothérapie et 7 % proposaient l’un ou l’autre des traitements sans préférence. Les stratégies thérapeutiques n’étaient influencées ni par le sexe (p=1), ni par le statut tabagique (p=0,58), ni par l’âge (plus ou moins 80ans, p=0,27) du patient. Une modification significative de la stratégie thérapeutique était observée en cas de tumeur non exposable en laryngoscopie (p=0,032), de tumeur atteignant la commissure antérieure (p=0,001) et de patient professionnel de la voix (p=0,0003).

Conclusion

La stratégie de prise en charge des carcinomes T1a du plan glottique est très majoritairement chirurgicale. Dans la mesure où il n’existe pas de preuve réelle d’une meilleure efficacité de la chirurgie ou de la radiothérapie en termes de résultats carcinologiques ou fonctionnels, le choix de la stratégie thérapeutique semble se faire sur d’autres critères comme le risque de seconde localisation, le coût, ou la rapidité du traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A53 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vascularisation optimale d’un transplant laryngé (étude préliminaire)
  • R. Obongo-Anga, B. Lengelé, V. Strunski, S. Testelin, B. Devauchelle, J. Marie
| Article suivant Article suivant
  • Infiltration de la glande thyroïde dans les laryngectomies totales
  • P. Gorphe, F. Tabarino, S. Temam, F. Janot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.