Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Missions chirurgicales otologiques au Cambodge : résultats à long terme et facteurs prédictifs de succès - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.153 
J. Lecanu 1, , A. Barral 2

A. Association Asear (asie du sud est audition réhabilitation)3

1 Institut Arthur Vernes, Paris, France 
2 Liberal, Boulogne billancourt, France 
3 Association, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Déterminer l’impact et l’efficacité du traitement chirurgical de l’otite chronique au cours de missions courtes et planifiées dans un pays en voie de développement ; déterminer l’approche chirurgicale la plus appropriée à cette situation spécifique.

Matériel et méthodes

Quarante missions chirurgicales ont été menées de 2000 à 2010. Les données entrées dans une base de données ont été complètes et exploitables chez 380 patients. Un examen audiométrique pré- et post-opératoire était systématiquement réalisé.

Résultats

Deux cent quarante-six otites chroniques à tympan ouvert, et 134 cholestéatomes ont été opérés. Les patients présentant une otite chronique ont été traité par tympanoplastie exclusive (groupe 1, n=140) ou par tympanoplastie associée à une mastoïdectomie partielle (groupe 2, n=106) ; Les patients présentant un choléstéatome ont été traités par une cavité d’évidemment (groupe 3, n=114) ou par une technique conservatrice (groupe 4, n=20). Le suivi moyen était de 29,54 mois. Le traitement à été un succès respectivement dans 61 %, 76 %, 96 %, 75 % des groupes 1, 2,3 et 4. Les facteurs significativement prédictifs de succès (p<0,05) étaient : réaliser une mastoïdectomie partielle lors des tympanoplasties, l’absence d’otorrhée muco-purulente permanente, utiliser l’aponévrose temporale comme greffon plutôt que le cartilage, réaliser une cavité d’évidemment dans les cholestéatomes. Le gain auditif post-opératoire moyen était de 9,8dB (groupe 1 et 2).

Conclusion

les résultats de cette étude montrent l’intérêt des missions chirurgicales courtes dans les pays en voie de développement sur le contrôle de la pathologie et le gain auditif ; elle précise le type d’approche chirurgicale appropriée à cette situation spécifique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A56 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place des missions ORL dans la prise en charge de l’otite chronique. L’exemple des missions d’otologie à l’Hôpital de Saint-Jean De Dieu de Thiès
  • A. Keita, F. Braun
| Article suivant Article suivant
  • Étude multicentrique européenne sur les schwannomes intralabyrinthiques et leur présentation clinique à propos de 110 cas
  • V. Darrouzet, C. Vincent, O. Deguine, D. Ayache, P. Bordure, T. Somers

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.