Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude multicentrique européenne sur les schwannomes intralabyrinthiques et leur présentation clinique à propos de 110 cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.154 
V. Darrouzet 1, , C. Vincent 2, O. Deguine 3, D. Ayache 4, P. Bordure 5, T. Somers 6
1 CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 
2 CHRU de Lille, Lille, France 
3 CHU de Toulouse Purpan, Toulouse, France 
4 Fondation Rothschild, Paris, France 
5 CHU de Nantes, Nantes, France 
6 Sant Augustinus Clinic, Anvers, Belgium 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Décrire à la présentation clinique des schwannomes intralabyrinthiques (S.I.L).

Matériel et méthodes

Les données colligées furent : l’âge, le sexe, la nature et la chronologie des symptômes cliniques, l’audition (classification AAOHNS), le résultat des tests caloriques et des P.E.O. La localisation du SIL était précisée selon la classification de Kennedy. La présentation clinique et les tests paracliniques furent étudiés en fonction de l’extension de la tumeur dans la cochlée (C) et dans le vestibule (V) d’une part et d’autre part, en fonction du caractère unifocal (L1) ou plurifocal (L2) de l’extension labyrinthique.

Résultats

Les formes intracochléaires étaient plus fréquentes (50 %) que les formes vestibulaires (19,1 %) et que les formes diffuses (30,9 %). Le délai moyen au diagnostic était long (72,5 mois). L’âge moyen était de 53,9ans. La surdité était le signe le plus courant (77,8dB). Seuls 24,6 % des patients gardaient une audition utile. Les tests caloriques, réalisés chez 65,5 % des patients, étaient normaux dans 77,8 % des cas. Les PEO étaient anormaux dans 65,7 % des 36 cas analysés. L’audition était significativement meilleure dans les formes V (A+B dans 45,8 % des cas) que dans les classes C (A+B dans 21,1 % des cas) (p=0,03). La fonction vestibulaire était également davantage altérée dans les formes V (100 %) que dans les formes C (57 %) (p=0,0009). Les formes L2 étaient diagnostiquées plus tard (104,5 mois) contre L (59,1 mois) pour les formes L1 (p=0,004). Elles étaient associées plus fréquemment avec une cophose (L1–13,1 %, L2–41,2 %) (p=0,002).

Conclusion

Cette série, qui est la plus importante de la littérature, démontre que même de toute petite taille et très localisés, les SIL compromettent lourdement les fonctions labyrinthiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A57 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Missions chirurgicales otologiques au Cambodge : résultats à long terme et facteurs prédictifs de succès
  • J. Lecanu, A. Barral, A. Association Asear (asie du sud est audition réhabilitation) 3
| Article suivant Article suivant
  • Méta-analyse sur les issues cliniques du traitement conservateur versus chirurgical pour les schwannomes intralabyrinthiques
  • I. Saliba, É. Gosselin, A. Maniakas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.