Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Retentissement diagnostique et pronostique des métastases intraglandulaires dans les carcinomes primaires de la parotide - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.161 
R. Giger 1, , C. Salmina 1, A. Arnold 1, P. Zbaeren 1, U. Borner 1, L. Nisa 2
1 Clinique universitaire d’ORL et de CCF, Inselspital Bern, Bern, Switzerland 
2 Departement Klinische Forschung, Université Bern/Clinique universitaire de Radiooncologie, Inselspital Bern, Bern, Switzerland 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le but de cette étude est d’évaluer le retentissement diagnostique des métastases ganglionnaires intra-parotidiennes provenant des carcinomes primaires de la parotide.

Matériel et méthodes

Nous avons effectué une revue rétrospective de dossiers cliniques de patients avec :

– carcinomes primaires de la parotide ;

– traitement chirurgical en première intention ;

– suivi d’au moins 6 mois après la fin du traitement.

Nous avons ensuite évalué l’association entre l’atteinte des ganglions intracapsulaires et le stade tumoral, la survie, ainsi que la corrélation avec des métastases ganglionnaires cervicales chez les patients initialement classés cN0.

Résultats

Sur 95 patients inclus, 24 (25,26 %) avaient des métastases ganglionnaires intracapsulaires (MGIC). La présence de MGIC était significativement associée à des stades pT et pN avancés (p<. 01), stade M1 (p<. 05), et des caractéristiques histopathologiques agressives. Les patients avec des MGIC avait une survie sans maladie réduite (log-rank<001 ; HR : 10,63), indépendamment de la présence de métastases ganglionnaires cervicales. Finalement, le status des ganglions intracapsulaires a une bonne valeur prédictive négative concernant les métastases cervicales chez les patients cN0.

Conclusion

L’absence des MGIC est fortement prédictive de l’absence de métastases ganglionnaires cervicales et comporte une meilleure survie sans maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A59-A60 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réunion de concertation pluridisciplinaire des tumeurs de la base du crâne : analyse rétrospective de 455 dossiers
  • S. Tringali, C. Daveau, S. Zaouche, V. Favrel, E. Jouanneau, C. Dubreuil
| Article suivant Article suivant
  • Méthodes objectives d’analyse de la réhabilitation de la face paralysée par myoplastie du muscle temporal. À propos de 25 cas
  • F. Tankere, C. Foirest, P. Gatignol, I. Bernat, G. Lamas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.