Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude préliminaire sur l’échographie par élastogrphie des tumeurs des glandes salivaires - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.168 
P. Katz
 I. E. F. G. S, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Permettre une plus grande fiabilité à l’examen de référence des processus expansifs des glandes salivaires qu’est l’échographie. Pouvoir essayer de différencier les tumeurs bénignes des malignes avec une meilleure approche. Diminuer les coûts des examens.

Matériel et méthodes

L’étude a été effectuée à l’aide une échographe à élastographie type Sonolith 2000 Siemens© sur une durée de 4 années. Trois type d’élastographies ont été réalisées, Virtual touch®, Share Waves®, ©ompression® en plus du mode B et de l’écho-doppler. La comparaison a été faite ensuite par une IRM, puis une cytoponction à l’aiguille fine. Les groupes de patients ont été classés en kystes liquidiens, tumeurs bénignes et tumeurs malignes. 800 cas ont été étudiés.

Résultats

220 cas présentaient des kystes liquidiens. l’élastographie a donné 100 % de résultats correct sur la nature liquidienne du contenu, comparaison exacte avec IRM et la cytoponction. 580 cas présentaient de syndromes expansifs, 50 % ont été diagnostiqués comme bénin par l’élastographie avec 10 % de faux positifs à la cytoponction et à l’anatomopathologie. 30 % ont été déclarés malins à l’élastographie avec 18 % d’erreur à la cytoponction. 20 % n’ont pu être étiquetés bénins ou malins à l’élastographie.

Conclusion

L’élastographie en échographie permet une bonne approche concernant les kystes salivaires et les tumeurs bénignes mais doit être améliorée pour les tumeurs malignes. La présence d’un taux important de faux positifs de tumeurs malignes sera corrigé grâce à l’amélioration des matériels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A62 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Injections de toxine botulique sous contrôle échographique pour le traitement du bavage
  • L. Guilleré, M. Cohen, P. Koskas, P. Klap, S. Benzakin, D. Ayache
| Article suivant Article suivant
  • REFCOR et Tumeurs des glandes salivaires
  • B. Baujat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.