Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vertige et origine centrale chez l’enfant - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.176 
E. Mouchon , A. Weckel, N. Martin Dupont, M. Fraysse
 CHU de Toulouse, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le vertige est un symptôme difficile à évaluer chez l’enfant et peut révéler des diagnostics variés aussi bien ORL, neurologique qu’ophtalmologique. L’examen clinique, à tout âge avec une coopération aléatoire de l’enfant, doit être rigoureux avec un examen cochléo-vestibulaire et neurologique. Les causes principales de vertige de l’enfant sont dominées par l’équivalent migraineux, le vertige paroxystique de l’enfant et les traumatismes. L’objectif de ce travail est d’exposer à travers un cas clinique les différentes étiologies centrales de vertiges de l’enfant.

Matériel et méthodes

Un enfant de 10 ans sans antécédent consulte en octobre 2012 en ORL pour des vertiges. Les vertiges sont rotatoires, brefs, de début et de fin brusque, au mêmes horaires chaque jour, sans nausée, entraînant des chutes et se poursuivant par des céphalées. L’examen clinique initial, le bilan complémentaire (VNG, audiogramme, TDM et IRM) ainsi que la consultation neurologique sont normaux. Devant la répétition des crises et leurs caractéristiques, une nouvelle consultation neurologique est demandée avec réalisation d’un EEG. Les crises évoluent et les vertiges se poursuivent avec une hypertonie des membres supérieurs et une révulsion oculaire. L’EEG confirme le diagnostic d’épilepsie partielle complexe d’allure temporale.

Résultats

L’épilepsie est une étiologie peu fréquente des vertiges de l’enfant (<5 %) : il s’agit de vertiges plutôt bien tolérés, répétés, sans trouble de l’équilibre et sans signe neurovégétatif. L’examen neurologique peut être normal en dehors des crises. Les autres étiologies centrales des vertiges sont dominées par les lésions tumorales et les maladies du système nerveux central comme une intoxication, une encéphalite ou encore un syndrome paranéoplasique. Il existe peu d’études sur les vertiges de l’enfant dans la littérature, quelques cas d’épilepsie sont rapportés. Dans le cadre de vertiges induits par une épilepsie, le lobe temporal semble en être l’origine. Une étude* faite en 2012 sur 37 enfants retrouve 6 % de cause centrale, aucun cas d’épilepsie ; la première étiologie étant l’équivalent migraineux.

Conclusion

Ce travail est un cas intéressant de vertige de l’enfant. Le suivi de l’enfant est important, il permettra d’étudier l’évolution de la symptomatologie et de compléter le tableau clinique. Les examens complémentaires sont intéressants pour évaluer toutes les fonctions vestibulaires et peuvent apporter une aide diagnostique, mais comme dans notre cas l’examen clinique avec un interrogatoire précis des crises reste primordial pour établir le diagnostique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A65 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypoplasie congénitale de l’orifice piriforme : prise en charge et résultats
  • E. Moreddu, C. Le Treut-Gay, J. Triglia, R. Nicollas
| Article suivant Article suivant
  • Place de la tomographie par émission de positons au 18F-fluorodeoxyglucose couplée à la tomodensitométrie dans la surveillance post-thérapeutique des carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures
  • J. Morvan, O. Cathelinaud, N. Fakhry, L. Vatin, D. Rivière, P. Verdalle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.