Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Interprétation des fixations ORL suspectes découvertes sur les TEP/TDM réalisées dans le cadre d’un cancer bronchopulmonaire - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.181 
G. Valette 1, , Y. Gobel 2, R. Abgral 2, N. Paleiron 3, G. Quere 2, J. Rousset 3
1 CHRU Brest, Brest, France 
2 CHU de Brest, Brest, France 
3 HIA Brest, Brest, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

La tomographie par émission de positons associée à la tomodensitométrie (TEP/TDM) est actuellement utilisée en cancérologie broncho-pulmonaire et ORL. Concernant la localisation ORL, les lésions malignes de plus d’un centimètre et certaines lésions bénignes, fixent à la TEP/TDM. Les cancers pulmonaires et ORL ont en commun leur principal facteur de risque : le tabac.

Matériel et méthodes

Entre septembre 2005 et avril 2012, 596 patients ont bénéficié d’au moins une TEP/TDM dans le cadre d’un cancer bronchopulmonaire. Notre étude porte sur l’analyse des fixations ORL découvertes de façon fortuite sur les TEP/TDM réalisées chez ces patients.

Résultats

Au total, 886 comptes-rendus de TEP/TDM ont été analysés. Le nombre moyen de TEP/TDM par patient est de 1,5. Au minimum, les patients ont bénéficié de 1 TEP/TDM et au maximum de 6 TEP/TDM. 65 patients sur 592 (11,7 %) ont présenté une fixation significative de la sphère ORL sur au moins un examen TEP/TDM. On peut estimer que la TEP/TDM réalisé dans le cadre d’un cancer bronchopulmonaire a été à l’origine du diagnostic d’une lésion maligne de la sphère ORL dans 1,6 % des cas, et d’un cancer primitif dans 1,04 % des cas.

Conclusion

Le taux de cancers finalement diagnostiqués à partir de ces fixations peut sembler faible, mais le nombre de TEP/TDM réalisées ne cessant d’augmenter, explorer ces fixations permettra le diagnostic de plus en plus de lésions malignes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A67 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Parathyroidectomie par cervicoscopie : notre expérience
  • O. Choussy, P. Bonnefont, A. Paviot, A. Mayeur, D. Dehesdin
| Article suivant Article suivant
  • L’utilité de la 18F-Choline TEP dans l’hyperparathyroïdie
  • S. Perie, A. Burgess, L. Michaud, J. Talbot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.