Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt d’un suivi nutritionnel personnalise au domicile du patient radiothérapé pour un cancer orl ? - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.184 
L. Roussel 1, , D. Peyronnet 2, S. De bouard 3, M. Kone 4, C. Joubert 5, E. Babin 6
1 Service d’ORL et de chirurgie cervico-faciale, CHU Caen, Caen, France 
2 Service de Pharmacologie-CHU Caen, Caen, France 
3 CPRC-CHU de Caen, Caen, France 
4 Service de biostatistiques, CHU de Caen, Caen, France 
5 Service de Nutrition, CHU de Caen, Caen, France 
6 Service d’ORL et chirurgie cervico-faciale, CHU de Caen, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

En France, les patients atteints d’un cancer des voies aérodigestives supérieures (VADS) consultent dans 75 % des cas à des stades avancés de la maladie. La dénutrition est très fréquente, particulièrement dans ces cancers puisque sa prévalence est de l’ordre de 50 %. Cette dénutrition se majorera lors des traitements notamment lors de la radiochimiothérapie. La prise en compte du statut nutritionnel des patients est devenue un impératif pour leur prise en charge, car elle conditionnera leur tolérance au traitement curatif. L’objectif de ce travail est de déterminer l’intérêt d’une prise en charge nutritionnelle personnalisée au domicile des patients porteurs d’un cancer ORL et son retentissement sur leur qualité de vie.

Matériel et méthodes

Nous avons comparé deux types de suivi nutritionnel lors d’une étude prospective, multicentrique, randomisée, entre 2010 et 2014 chez des patients atteints de cancer des VADS dont la séquence thérapeutique inclue de la radiothérapie : soit un suivi nutritionnel « classique » s’effectuant en consultation hospitalière (3 à 5 consultations selon les centres) ; soit un suivi nutritionnel « intensifié » avec 5 consultations nutritionnelles à domicile effectuées par une diététicienne s’ajoutant au suivi classique des équipes. La qualité de vie des patients était mesurée initialement et à 3 mois de la radiothérapie grâce au score « EVA qualité de vie globale » qui évalue l’état physique, psychique et social. D’autres critères de qualité de vie ont été évalués par le questionnaire EQ-5D (mobilité, autonomie, activités, douleur, anxiété-dépression). La douleur était précisée par le questionnaire « EVA douleur ORL ». L’état nutritionnel était jugé sur le calcul de l’Indice de Masse Corporel et le dosage sanguin de l’albumine et de la CRP.

Résultats

L’étude a inclus 87 patients répartis entre les 2 groupes avec des scores initiaux comparables. Après traitement le score « EVA qualité de vie globale » restait comparable entre le groupe « classique »(m=70,34) et le groupe « intensif »(m=72,63) (p=0,51). Les autres critères sont aussi restés comparables entre les 2 groupes : EQ5D (p=0,18), IMC (p=0,31), albumine (p=0,36) et CRP (p=0,30).

Conclusion

Ce travail montre que depuis quelques années, les centres hospitaliers ont pris la mesure de l’importance d’un suivi nutritionnel pour l’ensemble des patients atteints d’un cancer ORL. L’adjonction d’une diététicienne au domicile n’apporte pas de bénéfice supplémentaire en terme de qualité de vie des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A68 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation d’un nouvel outil de mesure de la dénutrition chez le patient atteint d’un cancer des voies aéro-digestives supérieures : l’indice de masse musculaire sur coupe scannographique axiale passant par L3
  • R. Pastourel, E. Dumousset, N. Saroul, T. Mom, L. Gilain, Y. Boirie
| Article suivant Article suivant
  • Nez déviés : gestion du temps septal antérieur dans les rhinoseptoplasties
  • J. Blancal, J. Monteil, P. Herman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.