Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des cicatrices chéloïdes auriculaires par exérèse chirurgicale et application d’imiquimod 5 % : étude rétrospective sur 21 cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.190 
L. Ramin , C. Enescu, S. Cherriere, A. Scomparin, J. Lerat, J. Bessede
 CHU de Limoges, Limoges, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Le traitement des cicatrices chéloïdes est sujet à un taux non négligeable de récidives. De nombreuses thérapeutiques ont été proposées et peu de travaux rapportent les résultats de l’utilisation de l’imiquimod.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique menée entre 2005 et 2013 incluant tous les patient ayant fait l’objet de l’exérèse d’une cicatrice chéloïde avec application en post-opératoire d’imiquimod 5 % cinq jours par semaine pendant 3 mois avec un suivi minimum de 18 mois.

Résultats

Durant cette période, 17 patients ont bénéficié de ce protocole. Ces derniers présentaient 21 cicatrices chéloïdes, confirmées par anatomopathologie, dont 14 rétroauriculaires, 6 lobulaires et 1 localisée au niveau de l’hélix. Une seule récidive a été observée à 18 mois soit un taux de réussite de 95,23%. Le patient pour lequel l’imiquimod n’a pas été efficace a bénéficié une nouvelle fois du protocole sans récidive. En termes de complications, 1 érythème, 1 infection de la zone d’application et 1 effet indésirable systémique (syndrome pseudogrippal) ont été observés, nécessitant l’interruption du traitement pendant 1 semaine. À noter que 5 patients avaient récidivé après exérèse chirurgicale et injection de corticoïdes retard et 3 après chirurgie seule.

Conclusion

L’imiquimod 5 % en application après exérèse chirurgicale présente une très bonne tolérance et semble être une alternative de choix dans le traitement des cicatrices chéloïdes auriculaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A70-A71 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Féminisation fronto-orbitaire: le sinus frontal transsexuel
  • B. Baujat, A. Villepelet, A. Jafari, M. Meyers, O. Mazzaschi, O. De crouy chanel
| Article suivant Article suivant
  • Antibioprophylaxie et complications infectieuses précoces sur 504 plasties d’oreilles décollées
  • O. Vella, M. Assad, A. Seghir

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.