Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Procédé de Mohs et reconstruction immédiate des cancers cutanés du nez: à propos d’une série de 58 cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.192 
G. Poissonnet , A. Sudaka,  J.Fernandez, D. Culié, A. Bozec, O. Dassonville
 Centre Antoine-Lacassagne - IUFC, Unicancer, Nice, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

L’incidence des cancers cutanés de la face, dont la forme la plus fréquente est le carcinome basocellulaire, est très élevée (70 à 100/10 000 en France). La chirurgie en reste le premier traitement. Pour la localisation nasale, unité esthétique majeure, les auteurs préconisent l’analyse histologique selon la méthode de Mohs en extemporané pour diminuer les marges d’éxérèse sans augmenter le risque carcinologique et permettre une réparation optimale par un lambeau en une seule opération

Matériel et méthodes

Une série rétrospective de 58 cas de carcinomes basocellulaires cutanés du nez a été étudiée de janvier 2012 à mars 2014. À l’histologie, 3 (5 %) étaient superficiels, 36 (62 %) nodulaires et 19 (33 %) infiltrants ou sclérodermiformes. Tous les patients ont été opérés avec une analyse extemporanée selon la méthode de Mohs (recoupe complète horizontale découpée en quatre cadrans orientés) avec technique au cryostat. Cinquante et un patients ont bénéficié d’un premier traitement chirurgical (88 %), 7 patients (12 %) étaient opérés pour une récidive locale dont 2 après radiothérapie externe. L’analyse en extemporané selon la technique de Mohs était sytématique et tous les patients ont bénéficié d’une réparation immédiate par un lambeau cutané.

Résultats

Une anesthésie générale a été réalisée dans 45 cas (78 %) et locale potentialisée dans 13 cas (22 %). Le temps moyen de l’analyse extemporanée était de 15 à 20minutes. Les limites étaient « in sano » dans 47 cas (81 %) et ont nécessité une recoupe complémentaire dans 11 cas (19 %). Toutes les limites étaient saines en définitif. Un patient a présenté une récidive localisée d’une forme sclérodermiforme à 1 an (2 %). Le procédé de réparation a été un lambeau cutané local dans 45 cas (77 %), et un lambeau à distance dans 13 cas (33 %). Une greffe composite de cartilage conchal a été utilisée 5 fois (9 %) au niveau narinaire.

Conclusion

Cette étude rétrospective a montré une valeur prédictive négative à 100 % de l’analyse extemporanée en technique de Mohs pour les épithéliomas basocellulaires du nez, y compris pour les formes de mauvais pronostic. Ces résultats confirment l’intérêt de cette technique qui permet une perte de substance chirurgicale réduite à l’essentiel et une reconstruction primaire optimale avec un lambeau.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A71 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Antibioprophylaxie et complications infectieuses précoces sur 504 plasties d’oreilles décollées
  • O. Vella, M. Assad, A. Seghir
| Article suivant Article suivant
  • Réparation de la totalité de la narine après exérèse tumorale: à propos de 14 cas
  • D. Culié, J. Fernandez, R. Berguiga, O. Dassonville, A. Bozec, G. Poissonnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.